Clothilde Reiss: Paris refuse un échange

Publié le par actu

 Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad déclarait vendredi qu'il était prêt à libérer la jeune universitaire Clotilde Reiss, assignée à résidence à l'ambassade de France à Téhéran.

Le président iranien affirmait:"Nous voulons régler cette question mais cela dépend de l'attitude des dirigeants français".

La jeune universitaire Clotilde Reiss avait été arrêtée en juillet dernier pour avoir participé aux manifestations de l'opposition iranienne. Par la suite, elle a été libérée sous caution en attente du verdict de son jugement.

Nicolas Sarkozy avait réagi vendredi soir à ces déclarations: "Je me réjouis beaucoup de cette déclaration de Mahmoud Ahmadinejad parce qu'en disant ce qu'il a dit, il innocente Clotilde Reiss",

Ce lundi , selon le Monde, la jeune universitaire  Clothilde Reiss est convoquée pour une dernière audience mercredi où elle sera fixée son sort.

Par ailleurs, Bernard Kouchner a encore opposé une fin de non-recevoir pour un échange entre Clotilde Reiss et un oposant iranien Ali Vakili Rad détenu en France pour l'assassinat en 1991 de l'ex-premier ministre iranien Chapour Bakhtiar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article