Grève chez Total: combien de temps avant la pénurie?

Publié le par actu

Certaines stations-services d'Ile-de-France seraient déjà dans le rouge. A la veille des vacances scolaires, le situation inquiète.

Une raffinerie Total
Une raffinerie Total
MAXPPP

Après les sites de Donges, en Loire-Atlantique, et Grandpuits hier jeudi, le site de Gonfreville-L'Orcher en Seine-Maritime a annoncé une grève pour ce vendredi matin.

Le mouvement de grève est bel et bien en train de gangréner l'ensemble des dépôts et raffineries de l'entreprise. Une grève illimitée a été décidée.

L'objet de la grève?
La possible fermeture de la raffinerie de Dunkerque, qui emploie 370 salariés et 450 sous-traitants. 70  à 80 % du personnel des autres site aurait cessé le travail, en solidarité.

Depuis deux jours plus rien n'entre et ne sort des six raffineries françaises, que ce soient par oléoducs, trains, camions, voie maritime ou fluviale.

Or,
avec ses 2,5 millions de mètres cube de capacité de stockage en France, Total est le premier acteur du pays en termes de stockage et de chargement de produits pétroliers, explique L'Expansion.

Alors ombien de temps avant la pénurie?
Deux ou trois jours, prédit un salarié gréviste, en invoquant les départs en vacances, au micro de France Info.

L'Ile-de-France pourrait être la première touchée
"
Les stations-service d'Ile-de-France commencent à connaître des problèmes d'approvisionnement. Il faut craindre une pénurie de carburant dans les prochains jours", confient des représentants du syndicat CGT du site de Grandpuits au Parisien.

Cette raffinerie qui distribue 6 millions de litres de carburant par jour, principalement en Ile-de-France, dont 4,5 millions de litres de gazole.

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article