Drame aux JO d'hiver: Un sportif se tue en direct à la télé

Publié le par actu


Ajouter à mon journal

Le lugeur géorgien Nodar Kumaritashvili s'est tué vendredi à l'entraînement aux jeux Olympiques de Vancouver, après avoir heurté un poteau métallique en sortant de la piste à environ 140 km/h, a annoncé l'Allemand Thomas Bach, vice-président du CIO.

Il s'agit du premier sportif qui se tue en compétition ou en entraînement officiel pendant les jeux Olympiques d'hiver.

Ce décès jette une ombre tragique sur l'ouverture des Jeux, que nous avons attendus avec tant de joie", a déclaré Thomas Bach.

Kumaritashvili, âgé de 21 ans, s'est tué lors de la seconde session d'entraînement sur la piste olympique de Whistler. Il approchait le dernier virage, où la vitesse peut frôler les 140 km/h, lorsqu'il a été éjecté de la piste et a heurté un poteau métallique. Inconscient et le visage en sang, il a été pris en charge immédiatement par les secouristes qui ont tenté vainement de le ranimer.

Les organisateurs ont interrompu les entraînements de luge "pendant que les officiels de la compétition mènent leur enquête pour déterminer la cause de l'accident (...) afin d'assurer la sécurité de la piste", a annoncé le CIO peu après l'annonce du décès du jeune Géorgien.

Les précédentes sessions d'entraînement avaient déjà vu plusieurs chutes sur cette redoutable piste présentée comme la plus rapide et la plus exigeante jamais construite.

La Roumaine Violeta Stramaturaru a ainsi dû être hospitalisée quelques heures jeudi. Elle avait heurté le mur plusieurs fois et était arrivée secouée en bas de la piste.

La piste de bobsleigh et de luge de Whistler est réputée pour être la plus rapide du monde, où le record officieux de vitesse a été établi à plus de 154 km/h. Les organisateurs avaient cependant fait beaucoup d'aménagements pour que la piste ne soit pas considérée comme dangereuse

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article