Bernard Tapie poursuivi en diffamation par l'agence Capa

Publié le par actu


Ajouter à mon journal

L'agence Capa a demandé jeudi au tribunal correctionnel de Paris de condamner pour diffamation l'homme d'affaires Bernard Tapie, qui lors de plusieurs interviews avait qualifié d'"escrocs" les journalistes travaillant pour elle.

A deux reprises, M. Tapie a réagi à l'émission "Les Infiltrés", réalisée en caméra cachée par Capa et diffusée sur France 2.

"Toute cette bande de chez Capa sont des escrocs! Ils sont capables de monter des coups avec des acteurs. C'est hallucinant! Huit fois sur dix, ils bidonnent. Leur objectif n'est pas de faire du journalisme, ni de la justice, mais du faux flicage et du spectaculaire", avait déclaré Bernard Tapie le 21 décembre 2008 dans une interview à TV Magazine.

Deux jours plus tard, il avait réitéré ces propos dans l'émission Les Grosses têtes, diffusée sur RTL.

Mécontente, Capa avait décidé de porter plainte. Lors de l'audience devant la 17e chambre, jeudi, le ministère public a estimé que ces propos étaient bien diffamatoires et a demandé au tribunal de condamner le prévenu, absent à l'audience.

Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 10 décembre.

Publié dans actualité juridique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article