Yoplait : ils veulent tous décrocher la fleur

Publié le par actu

Selon le JDD, une dizaine de grands groupes, dont le géant chinois Mengniu, seraient sur les rangs pour prendre le contrôle des yaourts Yoplait qui ont refusé jeudi l'offre d'achat du groupe Lactalis.

yoplait logo © INTERNE

La liste s'allonge. Selon le Journal du Dimanche, une dizaine de grands groupes seraient sur les rangs pour prendre le contrôle des yaourts Yoplait.
 
Mercredi, Lactalis, numéro trois mondial des produits laitiers, qui affirme que son offre permettrait de laisser Yoplait dans le giron français, a fait une proposition inattendue de rachat de 1,4 milliard d'euros. Elle a été rejetée le lendemain par le fonds d'investissement français PAI et la coopérative laitière Sodiaal qui détiennent chacun la moitié du capital de la marque à la petite fleur.
 
Selon le JDD qui ne cite pas ses sources, le chinois Mengniu Dairy serait intéressé. Ce géant des produits laitiers avait tenté de constituer en 2006 une co-entreprise avec Danone, grand concurrent de Yoplait, avant d'abandonner le projet un an plus tard. Le journal cite une dizaine d'autres prétendants qui étudieraient le dossier, parmi lesquels des noms déjà évoqués comme le Suisse Nestlé, l'Américain General Mills, ou encore l'Anglo-néerlandais Unilever, le Mexicain Lala, les Américains Pepsico et Kraft. Il évoque également le fonds d'investissement américain Kohlberg Kravis & Roberts (KKR) déjà présent en France dans Tarkett (leader mondial du revêtements pour sols), Legrand (matériel électrique) et le groupe d'annuaires PagesJaunes.
 
Yoplait a généré environ 3,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2010, grâce aux franchisés, notamment aux Etats-Unis, où il est le numéro un des produits laitiers frais.

Publié dans actualité economique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article