Xavier Dupont de Ligonnès aurait envoyé un dernier mail le 14 avril

Publié le par actu

Portrait de Xavier Dupont de Ligonnès, auteur présumé de la tuerie de Nantes

Portrait de Xavier Dupont de Ligonnès, auteur présumé de la tuerie de Nantes AFP

ENQUÊTE – Il est publié par le Nouvel Observateur ce jeudi...

Xavier Dupont de Ligonnès a été vu pour la dernière fois le 14 avril dernier dans un hôtel Formule 1, à Roquebrune-sur-Argens (Var). Ce même jour, le père de famille, principal suspect dans le meurtre de sa famille à Nantes, aurait envoyé un dernier mail à 20h40, dont le contenu est publié ce jeudi par Le Nouvel Observateur. Envoyé à l’un de ses proches amis et collaborateurs, selon l’hebdomadaire, il n’est pas rédigé au nom de Xavier Dupont de Ligonnès mais par un certain «Nous», qui semble se référer aux services secrets américains censés avoir pris en charge la famille aux Etats-Unis, comme l’a raconté à plusieurs reprises dans différentes lettres le fugitif.

«Nous procédons au nettoyage final des moyens de communication facilement traçables de la famille prise en charge par nos services. Nous constatons qu’une mauvaise idée a été émise concernant le site qui est à la source de cette prise en charge: il n’aurait jamais dû vous être transmis. Cela représente un risque potentiel pour vous: nous l’avons effacé. [Il s’agit du site la route des commerciaux]. Si vous en avait fait une copie, ne le remettez pas en ligne. Concernant les autres sites qui vous ont été transmis, faites ce que bon vous semble, ils ne sont pas directement concernés par notre action.»

«Canaille» et «Vieux brigand»

Ce mail fait suite à un précédent, envoyé à la même personne le 7 avril. Xavier Dupont de Ligonnès propose à son ami de reprendre trois sites (La Route des commerciaux, Bonnes étapes, et la Fédération française des commerciaux). Motif: «Je change de vie et je pars enfin m’installer aux USA avec ma famille DEMAIN 8 avril.» Point de «coucou, méga surprise» cette fois-ci, mais le ton est amical, le père de famille surnommant son collaborateur de «canaille» et de «vieux brigand». Seul impératif pour ce dernier: lui répondre le jour-même à 17h s’il veut obtenir les «infos, dossiers et codes d’accès».

Visiblement, Xavier Dupont de Ligonnès a changé d’avis entre temps, et effacé le site «La Route des commerciaux». Sauf que l’ami en question, alerté par le contenu étrange du mail, avait pris soin de faire une copie des sites. Lesquelles ont été saisies par les enquêteurs. Selon le Nouvel observateur, le père de famille y avait laissé par négligence des photos et des lettres, qu’il souhaitait visiblement faire disparaître. Le 21 avril, soit sept jours après l’envoi de ce dernier mail, les corps des cinq membres de la famille Dupont de Ligonnès ont été retrouvés sous la terrasse du jardin de la maison familiale.

Publié dans actualité juridique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article