Voici ce qui s'est passé hier soir lors de l'enregistrement de Marine le Pen chez Ruquier !

Publié le par actu

Voici ce qui s'est passé hier soir lors de l'enregistrement de Marine le Pen chez Ruquier !

Marine Le Pen, était hier soir, jeudi 16 février au Moulin-Rouge, à 20h30, pour participer à l'enregistrement d'On n'est pas couché, diffusée ce samedi sur France 2.

Il avait été annoncé que la candidate du Front national à l'élection présidentielle serait interrogée, dans un premier temps, pendant dix minutes par Laurent Ruquier.

Audrey Pulvar et Natacha Polony devait questionner ensuite Marine Le Pen pendant 30 minutes.

 a demandé à France 2 et à la société de production à assiter à cet enregistrement, mais on nous a expliqué qu'il s'agissait d'un "enregistrement fermé", c'est à dire un plateau interdit à la presse, pour des raisons mystérieuses...

 

Voici donc ces témoignages:

"Marine le Pen a été applaudie par une partie du public lors de son entrée sur le plateau",

"Laurent Ruquier se conduit très bien et très poliment face à Mme Le Pen",

" Pulvar et Polony l'interrogent pendant tout le début de l'interview sur le bal de Vienne et les néo-nazis",

"L'ambiance est électrique mais de façon étonnante, le clash attendu n'arrive pas",

"l'interview est moins virulente que prévue car visiblement il est plus compliqué d'allumer Marine Le Pen quand on se trouve en face d'elle",

"Audrey Pulvar coupe souvent la parole à Marine Le Pen"

"Marine le Pen demande à Audrey Pulvar si son père était bien pour la Martinique aux Martiniquais"

"les sujets ont été abordés sur le fond avec des journalistes civils et courtois",

"Marine le Pen a été interrogée sur l'éducation, l'euro, l'économie et la famille",

Selon le Front National "L'émission s'est bien passée et sans aucun clash",

Véronique Genest qui était invitée dans l'émission déclare: "Je sors de On n'est pas couché. Laurent Ruquier a été très classe. Vraiment."

Publié dans actualité politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article