US Open: Trop dur pour Llodra et Simon

Publié le par actu

Le Français Gilles Simon (à g.), battu par Rafael Nadal en 8e de finale de l'US Open, le 5 août 2010

 

 

Le Français Gilles Simon (à g.), battu par Rafael Nadal en 8e de finale de l'US Open, le 5 août 2010 K.Lamarque/REUTERS

TENNIS - Les deux Français tombent en 8e de finale...

Les jambes sur le court, mais la tête dans l’avion. Dans ces conditions, difficile de faire vaciller le numéro 1 mondial. Gilles Simon, papa depuis quatre jours, avait peut-être plus envie de rentrer en France que de se qualifier en quart de finale de l’US Open. Rafael Nadal a aidé le Français à rejoindre au plus vite son premier enfant, Timothée, et sa femme Carine. Il s'impose 6-4, 6-4, 6-2 en deux heures pour se hisser en quart de finale du tournoi.

«Au 3e set, j'ai vite compris que ça allait être difficile de gagner et c'est vrai que je n'étais été aussi agressif que d'habitude, explique Simon. Je dois dire que j'étais déjà dans l'avion (pour la France)... J'ai fait ce que je pouvais, il n'y a pas de déception. Maintenant je vais rentrer le plus vite possible.»

Llodra aussi bourré qu'en soirée

De son côté, Mickaël Llodra a été vaincu par des vertiges et a été contraint à l'abandon face à l'Espagnol Tommy Robredo. Le Parisien a commencé à se sentir mal à la fin du premier set, qu'il a pourtant remporté avec aise, en seulement 29 minutes. «Le fait d'avoir pris beaucoup d'anti-inflammatoires (en raison d'une inflammation sous la plante d'un pied) en est peut être la cause, analyse-t-il. C'est vrai que depuis une semaine, je charge un peu la mule. En tout cas, j’avais l'impression que le terrain bougeait autour de moi. Comme un retour de soirée un peu arrosé, quand tu es dans le lit...»

 

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article