Une photo «politiquement incorrecte» suscite une polémique

Publié le par actu

La photo mise en cause par Eric Ciotti
 
 
La photo mise en cause par Eric Ciotti/DR

 

 

 

 

 

POLEMIQUE - Un député veut que les «auteurs» soient poursuivis...

Une paire de fesses, un drapeau et une polémique en prime. Une photo un brin provocatrice en ces temps de débat sur l’Identité nationale - elle représente un homme s’essuyant le postérieur avec le drapeau tricolore-, suscite l’ire d’hommes politiques des Alpes-Maritimes.

Si Charles-Ange Ginésy, député-maire de Peone-Valberg, estime selon TF1News que «cette histoire est bien pire que La Marseillaise sifflée dans les stades», Eric Ciotti aurait carrément écrit à Michèle Alliot-Marie «afin qu'elle envisage d'engager une action à l'encontre des auteurs de ces agissements».

Délit d’outrage?

Les auteurs? Le photographe, bien sûr, qui déplore «une histoire de fou» mais aussi la Fnac de Nice qui a sélectionné le cliché dans la catégorie «politiquement incorrect» à l’occasion d’un concours photo. Et qui l’a retirée depuis de la liste de ces lauréats. Car plus que politiquement incorrect, cette photo ne constitue-t-elle pas un délit d’outrage, passible d’une amende de 7.500 euros et de dix mois d'emprisonnement?

«C’est le seul fondement sur lequel on peut agir», a expliqué à 20minutes.fr l’avocat Emmanuel Pierrat. «Mais c’est une loi très récente, il n’y a pas de jurisprudence à mon souvenir», ce qui ne permet pas de clarifier ce qu’englobe ce délit d’outrage. «En droit pénal, il faut un élément matériel, la photo, et un élément intentionnel», rappelle l’avocat. En l’occurrence, les intentions du photographe -artistiques ou outrageantes-, qui ne sont pas connues. Mais ne semblent pas vraiment incitatrices à la haine.

Autre problème, il se pourrait que la loi française ne soit pas valable devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme, qui a retoqué plusieurs lois françaises attentatoires à la liberté d’expression. Bref, avant que la ministre de la Justice décide de porter plainte, la photo risque de montrer ses fesses pendant longtemps.

Publié dans fait divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article