Un violent séisme frappe le Chili

Publié le par actu

Carte de situation de l'épicentre du séisme de magnitude 6,1 qui a frappé le Chili le 23 avril 2010.
 
 
 
Carte de situation de l'épicentre du séisme de magnitude 6,1 qui a frappé le Chili le 23 avril 2010./IDE
 

URGENT - Il fait 5,9 de magnitude, selon l'Institut de géophysique américain...



Un puissant séisme de magnitude 5,9 a frappé le centre du Chili vendredi matin, semant la panique dans la population même si aucun dégât matériel d'importance n'a été constaté, ont indiqué les autorités locales. 

Le séisme s'est produit à 06h03 (10h03 GMT) à 65 km au sud de la ville de Concepcion et 482 km au sud-ouest de la capitale Santiago à une profondeur de 35 km, a précisé l'USGS.

Pour mesurer la puissance d'un séisme, l'Institut de géophysique américain (USGS) utilise la «magnitude de moment» (Mw). Sur cette échelle ouverte, un séisme atteignant une magnitude d'au moins 6 est considéré comme fort.

Une réplique de février

«C'est une réplique de ce qui s'est passé en février», a estimé Vicente Nunez, directeur du Bureau national des urgences (Onemi). Le séisme du 27 février, de magnitude 8,8, a fait 486 morts, 79 disparus et causé des dégâts matériels chiffrés à 30 milliards de dollars (22,5 milliards d'euros). Vendredi, des coupures d'électricité et de téléphone ont rappelé aux habitants les pires moments de la catastrophe.

«Le mouvement m'a rappelé ce qu'il s'est passé en février», a déclaré Francisco, surpris par le séisme alors qu'il se rendait au travail. «Ma maison a beaucoup bougé», a-t-il ajouté. «Le bruit m'a réveillé, et aussi les sonneries d'alarme de voitures» que la secousse a déclenchées, raconte Felipe, un adolescent du quartier de San Pedro de La Paz à Concepcion. Il ajoute que le courant a été brièvement coupé dans le voisinage. «Je n'ai pas d'informations concernant des dégâts sur des infrastructures ou des personnes, et j'espère que c'est une des dernières répliques», a déclaré le ministre chilien de l'Intérieur, Rodrigo Hinzpeter, à la radio Cooperativa.

Le Chili a été secoué par environ 200 répliques depuis le séisme du 27 février, un des plus puissants des cent dernières années. Les experts ont prévenu que la population devait se préparer à subir des répliques pendant six à dix mois.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article