Un avion d'Air France évite de peu un accident en vol

Publié le par actu

Avion Air France à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, le 13 novembre 2008

AVIATION - L'accrochage a failli se produire a

 
Avion Air France à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, le 13 novembre 2008/Lionel Bonaventure AFP

u-dessus de la capitale serbe...

Il s’en est fallu de peu. Un avion de la compagnie aérienne israélienne El Al a failli entrer en collision le 28 décembre avec un appareil d'Air France dans l'espace aérien serbe. Une erreur de l'équipage du transporteur français serait en cause, selon le Directorat serbe de l'aviation civile.

L’enquête ouverte sur cet incident a établi qu'un appareil de type Airbus 318 d'Air France et un Boeing 777 d'El Al s’étaient manqués de quelque 300 m car «l'avion français n'avait pas suivi les instructions données par le contrôle du trafic aérien».

Intervention du contrôleur de vols

«L'équipage de l'avion français avait correctement répété les instructions de descendre à une altitude de 35.000 pieds (10.668 m), mais, pour des raisons qui n'ont toujours pas été établies, l'appareil a continué à descendre au dessous de l'altitude requise et approuvée» en survolant
Belgrade, a précisé le Directorat.

Il a ajouté qu'un possible accrochage entre les deux appareils avait été évité grâce à «une intervention au bon moment du contrôleur de vols».

Selon les médias locaux, 120 passagers se trouvaient à bord de l'avion israélien qui opérait entre Tel Aviv et New York. Aucune information n'a été donnée sur le nombre de passagers à bord de l'appareil d'Air France qui reliait Paris à Sofia.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article