Traité "d'idiot utile", Jean-Michel Aphatie pousse un coup de gueule !

Publié le par actu

Traité "d'idiot utile", Jean-Michel Aphatie pousse un coup de gueule !

Gros coup de colère de Jean-Michel Aphatie sur son blog où il parle même de "racisme".

Voici les principaux extraits de son papier pour bien comprendre pourquoi le journaliste de RTL et de Canal Plus est furieux.

"Le site « Arrêt sur images », dirigé par Daniel Schneiderman, a donné la parole à Emmanuel Todd . Au détour d’un conversation enregistrée à son domicile, Emmanuel Todd dit ceci de moi et de mon travail :
"Aphatie, c’est ce qu’on appelle un idiot utile, c’est-à-dire un type qui ne connaît rien à l’économie, qui raconte des âneries avec un air satisfait et peut-être mon attachement au midi me le rend antipathique parce que je vois bien comment il utilise son accent du midi pour avoir l’air original alors qu’en fait il est totalement creux
D’où Emmanuel Todd tire-t-il le droit de m’insulter en me traitant d’idiot ?  Faut-il voir dans cette licence la marque d’un sentiment de supériorité sociale et intellectuelle ?
Je suis issu d’une famille aimante dont le statut social ne saurait être comparé à celui de la famille d’Emmanuel Todd. Ayant quitté l’école après un BEPC obtenu difficilement au repêchage, j’ai commencé à travailler avant mes 15 ans et ai, de ce fait, collectionné moins de brillants diplômes que M. Todd.

Le terme « idiot » pourrait donc, assez consciemment, exprimer le sentiment profond du brillant intellectuel vis-à-vis de celui qu’il tient pour un imposteur car dépourvu des parchemins qui seuls, selon lui, autorisent au raisonnement et à la parole publique.
La référence à l’accent représente pour moi un second motif d’interrogation.

Contrairement à ce que suggère M. Todd, je ne joue pas de mon accent, ni avec mon accent. (...) Je m’exprime d’une manière que je dois à la nature, à la géographie, à l’éducation et à tout ce que la vie possède de mystérieuse diversité.
Dès lors, me reprocher mon accent me parait singulier, voire diffamatoire quand on suggère que je cherche à en tirer avantage. Pour quoi d’ailleurs ?
(...) Un accent du sud qui parlerait de rugby ou de météo dérangerait sans doute moins son univers mental. Mais la politique et l’économie, comment est-ce possible ?
Insensiblement, Emmanuel Todd passe ainsi d’un racisme social au racisme tout court, c’est-à-dire à cette attitude qui uniformise toute une population à raison de quelques-unes de ces caractéristiques physiques. (...)
Voici alors les propos de Daniel Schneiderman : "On l’a entendu s’exprimer sur Aphatie et sur le tort considérable qu’il fait au midi de la France. Dahan, qui était à votre place, a imité remarquablement l’accent il y a une seconde."
Voilà. Loin d’être alerté par les propos d’Emmanuel Todd, Daniel Schneiderman raconte que lui-même et ses invités se sont bien moqués de l'accent. La scène n’est pas difficile à imaginer et elle possède les mêmes ressorts que le propos d’Emmanuel Todd. Fernandel qui parle de déficit, ce n’est pas un drame, c’est une drôlerie.
La prétention et la condescendance des acteurs de toute cette séquence, leur sentiment de supériorité, leur goujaterie, tout cela est assez stupéfiant.

L’humanisme dont ils se réclament cède bien facilement devant les préjugés les plus absurdes. On pourrait les plaindre, bien sûr, mais personnellement je m’en abstiendrai. (...) "

 

 

Suivez nous sur twitter: @martin76130

Publié dans actualité politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article