Thierry Henry traverse l'Atlantique: direction New York!

Publié le par actu

Thierry Henry arrive à New York!
 

 

 

(Capture d'écran Newyorkredbulls.com)


Thierry Henry loves NY, and now, NY loves Thierry Henry.

Le meilleur buteur de l'équipe de France vient de s'engager avec le club du Red Bull de
New York. Ce jour de fête nationale, dans un timing savamment géré par le club américain, le site officiel du club indique que "Titi" a signé un contrat de plusieurs années.

Alors qu'il vient de jouer
sa dernière Coupe du monde avec les Bleus, et qu'à Barcelone la saison dernière, il trouvait sa place bien plus souvent sur le banc que sur le terrain, Henry veut donner un nouveau souffle à sa carrière aux Etats-Unis.

Vers une fin de carrière "pépère"?


En fait, on s'oriente plutôt vers cette hypothèse. "Titi" a toujours clamé son amour pour la "Big Apple", une ville où il a pour habitude de se rendre en vacances et dans laquelle il se sent bien, moins "embêté" par les fans dans la rue qu'en Europe.

L'Equipe Mag lui consacrait ainsi une couverture, "NY (loves) Titi", le 30 mai, alors que la rumeur du transfert se précisait de plus en plus:

Thierry Henry en couverture de L'Equipe Mag le 30 mai.


Un autre point non négligeable: le niveau de la Major League Soccer (MLS), le championnat de football local, laisse encore à désirer. Si Youri Djorkaeff, premier joueur français à avoir découvert la MLS, estime que son niveau se situe "entre L1 et L2", d'autres spécialistes estiment que les matches équivalent à du CFA, le premier échelon amateur en France...

Un boom économique sans précédent pour le "soccer" américain?

Après Pelé, qui avait joué au New York Cosmos, et David Beckham au Los Angeles Galaxy, Thierry Henry devient la troisième plus grande star du football mondial a signer outre-Atlantique. Un événement, dans un pays et une ville, qui aiment particulièrement la culture française,
n'hésitant pas à célébrer en fanfare le "Bastille Day".

Un stade flambant neuf de 25.000 places,
des matchs amicaux contre de grands clubs européens, des droits TV revus à la hausse avec l'arrivée du "Frenchie": la prochaine saison, New York, et plus généralement la MLS, vont franchir un nouveau cap.

Et les fans américains devraient s'arracher le maillot d'Henry, toujours fidèle au numéro 14,
déjà en vente au prix de... 95 dollars:

maillot henry



Pensez-vous que Thierry Henry va encore planter des buts à New York?

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article