Sortie de piste pour Nintendo

Publié le par actu

Luigi, Mario, et leurs "wolants"Luigi, Mario, et leurs "wolants" © Nintendo

Le géant japonais du jeu vidéo Nintendo a fait état jeudi d'une chute de plus de moitié de ses ventes au 1er trimestre sur un an, à 93,93 milliards de yens (816 millions d'euros), à cause de l'absence de jeux vedettes pour ses consoles qui peinent à trouver des acheteurs et de la cherté du yen. Le chiffre d'affaires de Nintendo avait déjà plongé de 25,6% au premier trimestre 2010-2011 sur un an, notamment en raison des fluctuations de changes. Le groupe, qui a déploré des lacunes dans son offre, a en outre encore été victime du fort renchérissement de la monnaie japonaise, le tout entraînant un déficit d'exploitation de 37,7 milliards de yens (328 millions d'euros), contre un gain de 23 milliards l'année passée au même moment, et une perte nette de 25,15 milliards de yens (220 millions d'euros) équivalente à celle déplorée un an auparavant. Nintendo a en outre révisé jeudi en très forte baisse ses prévisions de résultats financiers pour l'ensemble de l'année budgétaire d'avril 2011 à mars 2012, à cause d'une chute de popularité de ses produits, du yen cher et de dépenses supérieures. Il doit mettre les bouchées doubles sur la promotion de ses consoles de poche Nintendo 3DS, qui ne rencontrent pas le succès attendu malgré un rendu inédit en trois dimensions visible sans lunettes. Il est aussi forcé de s'activer pour développer la prochaine machine de salon, la Wii U qui doit succéder à la Wii, afin de redresser autant que possible la barre avant la fin de l'exercice en mars 2012.

Publié dans actualité economique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article