SNCF : la galère entre Rouen et Paris

Publié le par actu

TRANSPORT. La rupture d'une caténaire entraîne des retards jusqu'à 1 h 30 pour les trains sur la ligne Paris-Rouen-Le Havre. Retour à la normale annoncé pour 12 h 30.

Jusqu'à une heure trente de retard pour les trains entre Rouen et Paris. Six trains sont concernés selon la SNCF

 

L'incident s'est produit vers 7 h 30 ce matin, à hauteur de Houilles Carrières-sur-Seine dans les Yvelines. Une caténaire s'est rompue et la déviation sur une autre voie par la SNCF pour permettre aux équipes techniques d'intervenir est à l'origine des retards conséquents constatés pour les trains qui circulent entre Rouen et Paris Saint-Lazare. "Nos équipes sont sur place pour effectuer les réparations" confirme ce vendredi matin un porte-parole de la direction régionale de la SNCF, qui a estimé la durée de la réparation à cinq heures.

"Arrivé avec une heure et demie de retard"

Oliver, 34 ans, se trouvait dans le Rouen-Paris ce vendredi matin. "Parti à 7h24 de Rouen, je suis arrivé à 9h50 à Saint-Lazare au lieu de 8 h 35, après un arrêt à Gaillon-Aubevoye d'une demi-heure, puis un circuit dans la banlieue parisienne à une vitesse d'environ 20 km/h. La SNCF a expliqué qu'une caténaire avait sauté, je comprends. Mais là où je ne comprends plus, c'est lorsque les responsables se soucient des voyageurs qui ont une correspondance à prendre, et pas des autres... En l'occurence, j'ai un rendez-vous professionnel ultra-important ! Heureusement, mon client est quelqu'un de patient" témoigne ce trentenaire qui demeure à Rouen. Depuis le début de la matinée, les trains Le Havre-Rouen-Paris enregistrent des retards entre 20 minutes et 1 h 30. Les convois sont déviés sur une autre voie durant l'intervention des services techniques. Dans le sens Paris-Rouen, les retards constatés sont de 40 minutes à une heure. La direction régionale de la SNCF estime que la circulation devrait redevenir normale d'ici 12 h 30. Elle n'était pas en mesure d'affirmer ce vendredi en milieu de matinée si cette rupture de caténaire était consécutive au froid, de l'ordre de moins dix degrés tôt ce matin dans les Yvelines.

 

suivez nous sur twitter: @martin76130

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article