SHANGHAI - Mondiaux de natation: incroyable coup double pour Lacourt et Stravius

Publié le par actu

SHANGHAI - Camille Lacourt et Jérémy Stravius ont réussi un incroyable coup double en devenant tous les deux champions du monde du 100 m dos grâce à leur victoire en finale dans le même temps de 52 sec 76/100e, mardi à Shanghai.

La natation française qui n'avait encore jamais connu de champion du monde masculin vient d'en obtenir deux d'un coup. Il s'agit des 6e et 7e médailles d'or en Championnats du monde pour la France. Les cinq médailles précédentes avaient toutes été remportées par des nageuses.

Les deux Français ont devancé le Japonais Ryosuke Irie, 3e en 52 sec 98/100e.

"Avant de partir pour Shanghai, on se disait qu'on voulait la Marseillaise comme à Budapest (Championnats d'Europe 2010, Ndlr), avec l'autre sur le podium", a déclaré au micro de France télévisions Lacourt, 26 ans, triple champion d'Europe 2010 (100 m/200 m dos et relais 4x100 m 4 nages).

"Ce n'était pas facile depuis le début de la compétition. Je n'avais pas le niveau de l'an passé. Mais je suis allé chercher cette médaille avec les tripes", a ajouté le Marseillais, qui était arrivé en Chine en tête des bilans mondiaux de la saison (52.44).

"C'est vraiment bien. On a du respect l'un pour l'autre. Pour l'instant, je pense à mon entraîneur, il a confiance en moi et j'ai confiance en lui", a déclaré Stravius, qui s'entraîne à Amiens avec Michel Chrétien.

Stravius avait été le dauphin de Lacourt sur 100 m dos à l'Euro-2010. Il a fait son retard dans les derniers mètres pour venir toucher en même que Lacourt, à qui la victoire semblait promise aux trois-quarts de la course.

Les deux Français succèdent au palmarès au Japonais Junya Koga, sacré en 2009.

La France comptait déjà cinq titres féminins dans des Mondiaux: Roxanna Maracineanu sur 200 m dos en 1998, Solenne Figues sur 200 m nage libre en 2005, Laure Manaudou sur 200 m nage libre (2007) et sur 400 m nage libre en 2005 et 2007.

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article