Sebastian Vettel s'impose à Suzuka et se replace au championnat

Publié le par actu

Sebastian Vettel fête sa victoire au Grand Prix du Japon, le 10 octobre 2010 à Suzuka

 

Sebastian Vettel fête sa victoire au Grand Prix du Japon, le 10 octobre 2010 à Suzuka T.Hanai / REUTERS

F1 - Doublé Red Bull au Japon...

Pas de sortie de piste, pas d’attaque kamikaze, ce dimanche à Suzuka Sebastian Vettel a mené sa course en vieux briscard pour remporter le Grand Prix du Japon, 16e épreuve du championnat du monde. Sur sa Red Bull, le jeune allemand devance son coéquipier, l'Australien Mark Webber et l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari).Vettel, auteur de sa 8e pole position de l'année dimanche matin, n'a presque jamais lâché les commandes de la course, même quand il a laissé la tête pendant une quinzaine de tours à Jenson Button (McLaren), qui avait misé sur une stratégie différente.

 

Vettel réalise une belle opération au Championnat, puisqu'il revient à la deuxième place du classement, ex aequo avec Fernando Alonso (206 points), à 14 longueurs du premier, Webber (220). Alonso, dont la Ferrari n'était pas au niveau de la Red Bull, limite bien les dégâts, tout en respectant son plan de course, à savoir monter sur le podium à chacune des dernières manches du Championnat.

«Schumi» réagit

Button a tenté un coup de poker qui n'a pas fonctionné. Chaussé de pneus durs, ce qui l'a ralenti en qualifications, le champion en titre n'a pas tiré profit de cette option tactique en course. Il ne doit sa 4e place qu'à la malchance de son coéquipier Lewis Hamilton, grand perdant du week-end. Après un accident vendredi et un changement de boîte de vitesses inopiné samedi, qui lui a valu d'être pénalisé de 5 places sur la grille, l'autre pilote McLaren partait pour finir à une belle 4e place quand sa boîte l'a à nouveau trahi. Le champion 2008 finit tout de même 5e.

Très critiqué ces dernières semaines, Michael Schumacher, 6e, réalise l'un des plus belles courses de sa saison. Longtemps dans l'aileron arrière de son coéquipier Nico Rosberg, il a profité d'un spectaculaire accident de ce dernier pour le dépasser. Une performance qui tombe à pic pour le septuple champion du monde, remis en cause au sein de même de son écurie, Mercedes.

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article