Sarkozy au Mali pour rencontrer l'ex-otage d'Al Qaida

Publié le par actu

Photo non datée de Pierre Camatte, français enlevé le 25 novembre 2009 à Ménaka, au Mali

Photo non datée de Pierre Camatte, français enlevé le 25 novembre 2009 à Ménaka, au Mali/VOSGES MATIN / SIPA

INTERNATIONAL - Il profite de son voyage au Gabon et au Rwanda, pour faire une rapide escale...

En voyage actuellement au Gabon, Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il sera mercredi soir au Mali, pour y rencontrer l'ex-otage Pierre Camatte et remercier le président malien Amadi Toumani Touré. Le président français s'envolera ensuite, comme prévu pour le Rwanda

Pierre Camatte a été libéré
mardi, après près de trois mois de détention, aux mains d'Al Qaida au Mali. Il a été échangé contre des membres de l'organisation terroriste emprisonnés au Mali.

Daniel Cohn-Bendit n'est pas fan

Pas fan de cette initiative, le leader d'Europe Ecologie, Daniel Cohn-Bendit, a dénoncé ce mercredi la «politique spectacle» de Nicolas Sarkozy, jugeant que cette visite pouvait «donner des idées à des terroristes».

L'eurodéputé a dénoncé sur RTL le «discours aberrant» du président sur le thème «on ne va pas céder à des criminels». «Et il en fait libérer quatre qu'il remet dans le circuit qui vont se retrouver peut-être en Afghanistan et attaquer des soldats français, c'est n'importe quoi», a ajouté Daniel Cohn-Bendit.

«Se montrer en tant que président de la République dans ce genre d'affaires c'est complètement incompréhensible», «ce n'est pas à lui personnellement d'aller le chercher», a martelé le chef de fil d'Europe Ecologie. Petit soulagement pour Daniel Cohn-Bendit: «il n'a pas envoyé Carla cette fois-ci».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article