RUGBY. Marc Lièvremont change 11 joueurs pour affronter le Canada

Publié le par actu

Aviva stadium (Dublin). Rougerie (au centre, félicité par ses coéquipiers) est promu capitaine du XV de France pour affronter le Canada pour la deuxième journée de la Coupe du monde de rugby.
Aviva stadium (Dublin). Rougerie (au centre, félicité par ses coéquipiers) est promu capitaine du XV de France pour affronter le Canada pour la deuxième journée de la Coupe du monde de rugby. | (AP/PETER MORRISON.)
Les changements étaient annoncés. Ils ont eu lieu. Pour affronter le Canada, dimanche à Napier pour la deuxième journée du Mondial de rugby (10h30, heure française), Marc Lièvremont a procédé à onze changements par rapport au XV titulaire contre le Japon (47-21). L'entraîneur de l'équipe de France avait annoncé ce large remaniement avant même la prestation jugée peu convaincante contre le XV nippon.

 


Deux enseignements notables : la promotion au capitanat du Clermontois Aurélien Rougerie, habituellement titularisé au centre et qui retrouve son ancien poste à l'aile. Thierry Dusautoir, le capitaine, est lui relégué dans les tribunes en vue des matchs à enjeu (Nouvelle-Zélande et Tonga). «Ce n'est pas une sanction, vous savez qu'il y aura des matches denses», a précisé Lièvremont au cours de sa conférence de presse.

Yachvili sur le banc

«Je me vois mal jouer contre la Nouvelle-Zélande (le 24 septembre) et les Tonga (le 1er octobre) sans mon capitaine. Il aurait pu être remplaçant comme à Dublin (NDLR, en match de préparation en août) après la blessure de Raphaël Lakafia mais j'aime autant qu'il ne soit pas du tout dans le groupe», a poursuivi le sélectionneur français.

Dimitri Yachvili prend place sur le banc pour le début de la rencontre et laisse Morgan Parra sur le champ. La paire de centre de Perpignan (Marty-Mermoz) est reconstituée, ce qui provoque le glissement à l'aile de Rougerie.

Seuls quatre joueurs, Aurélien Rougerie, l'ailier Vincent Clerc, l'ouvreur François Trinh-Duc et le talonneur William Servat sont conservés dans le XV de départ.

Composition du XV de France:

Traille (Biarritz) - Clerc (Stade Toulousain), Marty (Perpignan), Mermoz (Perpignan), Rougerie (Clermont, cap.) - (o) Trinh-Duc (Montpellier), (m) Parra (Clermont) - Bonnaire (Clermont), Picamoles (Stade Toulousain), Ouedraogo (Montpellier) - Millo-Chluski (Stade Toulousain), Papé (Stade Français) - Ducalcon (Castres), Servat (Stade Toulousain), Poux (Stade Toulousain)

Remplaçants: Guirado (Perpignan), Barcella (Biarritz), Pierre (Clermont), Harinordoquy (Biarritz), Yachvili (Biarritz), Estebanez (Racing-Métro), Médard (Stade Toulousain).

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article