Révélation: Lance Amstrong était prévenu avant tous les contrôles antidopage

Publié le par actu

 
 
 
 

Dans une interview accordée au quotidien Le Monde, Michel Rieu, conseiller scientifique de l'Agence française de lutte contre le dopage, explique comment Lance Amstrong a pu tricher pendant autant d'années.

"Les préleveurs ont éprouvé des difficultés à effectuer des contrôles inopinés sans que Lance Armstrong puisse bénéficier d'un délai de vingt minutes", déclare Michel Rieu.

"Il a été prévenu avant tout les contrôles", ajoute-t-il.

"En vingt minutes, beaucoup de manipulations sont possibles. Il effectuait des perfusions de sérum physiologique pour diluer son sang. Il remplaçait sa propre urine par une urine artificielle. Il s'administrait l'EPO par petites doses. La substance était indécelable.

Sans les renseignements de la gendarmerie ou de la douane, il était impossible de combattre cette méthode".

Le scientifique explique également que le cycliste "disposait de moyens considérables pour se protéger" et "mettre en place sa logistique". Et pointe également les manquements de l'Union cycliste internationale (UCI).

La fédération semble avoir tout fait pour protéger leur vedette, et l'a innocenté à plusieurs reprises.

"Certains ont eu peur qu'un scandale entraîne une remise en cause du passé (...) et ne voulaient pas abîmer l'image du sport", explique Michel Rieu.

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article