Regardez le reportage qui provoque une tension au sein de la rédaction de TF1

Publié le par actu

Regardez le reportage qui provoque une tension au sein de la rédaction de TF1

C'est un reportage qui a semé le trouble dans la rédaction de TF1 et même un vent de révolte quand un haut responsable de l'information de la chaine a décidé de le déprogrammer au dernier moment mercredi soir, avant finalement de le remettre au sommaire du JT diffusé hier soir jeudi.

Pour bien comprendre ce qui s'est passé dans la rédaction de TF1, retour sur les faits.

Mercredi, le journal de 20h de TF1 doit diffuser un reportage sur un sujet explosif: le financement de la campagne d'Edouard Balladur en 1995, après la mise en examen de deux proches de Nicolas Sarkozy, Nicolas Bazire et Thierry Gaubert.

Un long sujet - pour un JT- car il fait plus de 3 minutes et comporte des révélations explosives.

Peu après 19h, un responsable de de la direction annonce aux journalistes que ce reportage est finalement déprogrammé au 20h et remplacé par "un simple off", c'est à dire un petit texte lu par Laurence Ferrari avec des images d'illustration.

Stupeur de plusieurs journalistes de la rédaction qui ne comprennent pas comment un sujet, au coeur de l'actualité, puisse ainsi être déprogrammé.

A 20H45, à la fin du journal, lors de la conférence qui suit le JT, la tension monte d'un cran dans la rédaction.

Selon un journaliste de la Une interrogé par le site "Arrêt sur images", "cette réunion s'est déroulée dans un climat tendu : "La direction a avancé des explications diverses à cette déprogrammation, et on a compris que c'était un problème de fond". La direction a donc bien choisi d'écarter le sujet en raison de son contenu. Mais dans les explications, "rien qui n'a convaincu la SDJ".

Dans la soirée, la SDJ de TF1, diffuse un communiqué en interne pour déplorer la déprogrammation du sujet. 

Jeudi, des discussions ont lieu entre la rédaction de TF1 et la direction de l'information pour savoir si le reportage doit être remis au programme du 20h de jeudi soir.

.

19h58: Le journal débute et le premier reportage lancé par Laurence Ferrari est bien celui concernant les comptes de campagne d'Edouard Balladur.

Un reportage très complet dans lequel, "pour la première fois Roland Dumas et Jacques Robert, anciens président et membre du Conseil constitutionnel, ont reconnu, pour la première fois devant une caméra, que le Conseil s'était arrangé pour valider les comptes de campagne de Balladur, malgré les doutes sur leur régularité."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article