Que pensez-vous du traitement des Jeux de Vancouver par France Télévisions?

Publié le par actu

Le chanteur canadien Roch Voisine, consultant pour France Télévision lors des prochains Jeux Olympique de Vancouver, lors de la présentation du dispositif le 12 janvier 2010 à Paris
Le chanteur canadien Roch Voisine, consultant pour France Télévision lors des prochains Jeux Olympique de Vancouver, lors de la présentation du dispositif le 12 janvier 2010 à Paris/SIPA

DEBAT - Trop de bavardages, pas assez de curling?...

Si vous ne recevez pas Eurosport, les Jeux de Vancouver ça passe sur France 2 ou France 3. Deux chaînes, deux traitements de l’événement. Alors qu’Eurosport privilégie l’analyse technique et s’adresse à une audience à qui on n’a besoin d’expliquer qui sont Martin Fourcade ou Lindsey Vonn, France Télévisions propose une approche plus grand public. S’il n’y a rien à redire sur le temps d’antenne accordé à l’événement (diffusé non-stop de 18h jusqu’au petit matin le lendemain), les commentaires et l’habillage peuvent parfois irriter le téléspectateur.

Entre un chauvinisme bon enfant mais parfois lourdingue,
l’humour de GO de Laurent Luyat,  les questions qui tombent à côté de la plaque de Jean-René Godard (bien taclé par Adrien Théaux), le curling maltraité et un régime musical à base de Roch Voisine; l’envie de couper le son n’est jamais très loin. Et on ne parle même pas de cette pauvre Nathalie Simon, qui anime chaque soir une sorte d’Intervilles des neiges depuis la station du Français ou de la Française en piste pour une médaille. Sauf que le Français ou la Française en question ne maquent jamais de chuter ou de se planter dans les grandes largeurs (Xavier De le Rue, Marie Marchand-Arvier, Vincent Defrasnes ou encore Ophélie David, la liste est déjà trop longue). Et pourtant, tous les soirs, on se remet devant France télé.

Publié dans actualité télé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article