PSG : le Brésilien Pato va signer

Publié le par actu

Le PSG et l'AC Milan ont trouvé un terrain d'entente pour le transfert de Pato.
Le PSG et l'AC Milan ont trouvé un terrain d'entente pour le transfert de Pato.
| (LP/HUMBERTO DE OLIVEIRA)
Les grandes manœuvres se poursuivent à Paris. Jeudi, le PSG et l'AC Milan sont tombés d'accord sur le transfert du Brésilien Pato. Selon nos informations, le jeune attaquant milanais va s'engager pour une durée de quatre ans et demi avec le PSG, où son salaire annuel devrait avoisiner les 7 millions d'euros. L'officialisation de son transfert devrait intervenir une fois que l'AC Milan aura réglé le dossier CarlosTévez, l'attaquant argentin de Manchester City que les dirigeants italiens souhaitent enrôler.


Sur les tablettes parisiennes depuis quelques temps déjà, Pato, 22 ans, était l'une des priorités de Carlo Ancelotti, qui l'a déjà eu sous ses ordres à Milan. Après avoir formulé deux premières propositions (une de 22 millions d'euros et une de 28 millions), les dirigeants parisiens ont donc empoché la mise grâce à une offre de 35 millions d'euros (28 millions + 7 millions de bonus). Cette saison, l'international brésilien (18 sélections) n'a joué que neufs matchs en championnat d'Italie, dont cinq comme titulaire, n'inscrivant qu'un seul but. En Ligue des champions, il a marqué deux fois en trois apparitions.

Le PSG a par ailleurs officialisé cet après-midi, au Parc des Princes, l'arrivée de Maxwell, 30 ans, latéral gauche brésilien qui évoluait depuis 2009 au FC Barcelone après avoir porté les couleurs de l'Ajax Amsterdam et de l'Inter Milan. «On est ravi, a déclaréle directeur sportif du PSG Leonardo aux côtés du joueur. Il a une carrière importante, c'est un joueur que j'ai toujours apprécié et qui évolue à un poste qui était le mien. On a quelque chose de similaire». Barré par Abidal et Adriano au Barça, Maxwell a signé pour trois ans et demi au PSG. 

LeParisien.fr

 

suivez nous sur twittrt

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article