PSG : Ancelotti devrait s’engager pour deux ans et demi

Publié le par actu

STADE OLYMPIQUE (TURIN), LE 23 NOVEMBRE 2008. Carlo Ancelotti et Leonardo ont cohabité de longues saisons à l’AC Milan. Le premier était sur le banc de touche du club lombard quand le second oeuvrait à la direction du club.

STADE OLYMPIQUE (TURIN), LE 23 NOVEMBRE 2008. Carlo Ancelotti et Leonardo ont cohabité de longues saisons à l’AC Milan. Le premier était sur le banc de touche du club lombard quand le second oeuvrait à la direction du club. | (PRESSESPORT/RICHIARIDI.)

Carlo Ancelotti n’a jamais été aussi proche du PSG. L’ancien entraîneur de l’AC Milan et de Chelsea a, selon nos informations, donné mercredi soir son accord à Leonardo pour prendre la succession d’Antoine Kombouaré.

Sauf immense surprise, il sera donc à la tête du PSG le 1er janvier, jour du départ pour le stage hivernal au Qatar. Sa nomination n’interviendra pas, toutefois, avant la semaine prochaine.

Ancelotti, 52 ans, était jusqu’à maintenant sans emploi depuis son éviction de Chelsea en fin de saison dernière. Paradoxalement, il continuait pourtant, depuis son départ du club londonien, à percevoir un salaire estimé à environ 450 000 € par mois. Soit entre 5 et 6 M€ par an. Lors de sa rencontre avec Leonardo et Nasser Al-Khelaifi le 8 novembre à Paris, les trois hommes avaient jeté les bases de leur collaboration. Ils étaient d’ailleurs déjà parvenus à un accord de principe.

Il ne rognera pas sur les prérogatives de Leonardo

Pourquoi Ancelotti était-il la cible numéro un des décideurs parisiens? Au moins pour trois raisons. D’abord en raison d’un CV éloquent. Entraîneur de l’AC Milan pendant huit saisons consécutives (2001-2009), il a remporté, entre autres, deux Ligues des champions, deux Supercoupes d’Europe et deux titres de champion d’Italie.

Ensuite, et c’est une raison essentielle, Ancelotti présente l’immense qualité d’être compatible avec Leonardo. Ils ont collaboré de longues saisons à Milan, finissant lors des dernières années de leur cohabition par s’occuper conjointement des arrivées, notamment des joueurs brésiliens Pato et Kaká . Le premier était sur le banc de touche du club lombard quand le second évoluait dans les sphères dirigeantes. Bien que Leo ne soit pas ami « à la vie à la mort » avec Carlo, le directeur sportif du PSG pense pouvoir confier les clés de l’équipe à l’Italien sans risquer de voir rogner ses pouvoirs. Enfin, troisième et dernière raison, peut-être la plus importante, Ancelotti est un nom qui parle à David Beckham et aux futures recrues. L’Anglais a joué en Lombardie sous ses ordres lors de sa première pige à l’AC Milan en 2009.

« Quand il nous a rejoints à Milan, je ne savais même pas si j’allais le faire jouer, expliqua Ancelotti au Daily Mirror en 2009. Mais, quand je l’ai vu à l’entraînement, je n’avais plus d’autre choix que de l’intégrer à l’équipe. D’ailleurs, j’aimerais beaucoup l’entraîner à nouveau dans le futur. » Son vœu est sur le point d’être exaucé. Actuellement en vacances, Ancelotti devrait, selon toute vraisemblance, signer un contrat de deux ans et demi et être accompagné de ses habituels collaborateurs.

Du côté du terrain, il sait pouvoir compter sur un effectif renforcé durant le mercato hivernal (un latéral gauche, deux milieux dont Beckham et un attaquant). Sur son simple nom, il attirera plus facilement des joueurs à forte notoriété.

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article