POLITIQUE - Trois entrants et deux sortants...

Publié le par actu

 Nicolas Sarkozy et François Fillon à l'Elysée le lundi 22 mars 2010.
Nicolas Sarkozy et François Fillon à l'Elysée le lundi 22 mars 2010./Michel Euler/AP/SIPA

 

Raz-de-marée dans les urnes, mais petits ajustements autour de la table du conseil des ministres. Au lendemain de la défaite aux élections régionales, Nicolas Sarkozy et François Fillon ont choisi de ne toucher qu’à la marge à la composition du gouvernement.

Principal signe, l’ouverture aux Chiraquiens et Villepinistes, symbolisés respectivement par François Baroin et Georges Tron.

Opposant

Le député-maire UMP de Troyes François Baroin remplace Eric Woerth comme ministre du Budget. Ministre de l'Outre-mer (2005-2007) puis brièvement de l'Intérieur de Jacques Chirac (2007),  François Baroin fut l'une des principales voix de la majorité à critiquer la stratégie de Nicolas Sarkozy entre les deux tours des élections régionales, dénonçant notamment sa politique d'ouverture à gauche et le rythme de ses réformes.

Grand perdant du jeu de chaises musicales, Xavier Darcos, déjà lourdement battu dimanche aux élections régionales, doit aussi quitter le ministère du travail. A la veille de la douloureuse réforme des retraites, Nicolas Sarkozy et François Fillon ont choisi de confier la négociation à Eric Woerth, déjà chargé des relations avec la fonction publique et épaulé dans cette tâche par le villepiniste Georges Tron.

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article