Otages français: Al-Qaida au Maghreb islamique revendique l'enlèvement au Niger, selon Al-Jazira

Publié le par actu

Capture d'écran Al-Jazira
 
 

 

 
Capture d'écran Al-Jazira
DR

L'Aqmi (Al-Qaida au Maghreb islamique) vient de revendiquer l'enlèvement des cinq Français au Niger selon le site internet d'Al Jazira. Le 16 septembre, 7 personnes qui travaillaient pour les groupes Areva et Vinci ont été enlevées à Arlit. Elles seraient désormais retenues dans le Nord-Est du Mali.

Pour autant, comme l'indique France 2, cette revendication n'est pas encore authentifiée par les services secrets français. "L'information "est en cours de vérification", a indiqué le Quai d'Orsay, selon Europe1.fr.

 

(images : France 2)

Dans un message audio diffusé par la télévision Al-Jazira, le porte-parole de l'Aqmi aurait indiqué qu'il allait faire des demandes de la France: "En annonçant notre revendication de cette opération, nous informons le gouvernement français que les Moujahidine vont lui transmettre ultérieurement leurs demandes légitimes. Nous mettons également en garde (le gouvernement français) contre toute autre stupidé".

Cet après-midi, le porte-parole du gouvernement nigérien a assuré: "Nous suivons la situation avec la plus grande attention et je peux vous dire qu'il n'y a pas de perte en vies humaines parmi les otages. Donc, évitons de propager toutes sortes de rumeurs".

Alors que les recherches s'intensifient, Le Monde révélait ce mardi qu'Areva avait été prévenue d'une menace d'enlèvement début septembre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article