Obama voudrait compter en Asie

Publié le par actu

 

ETATS-UNIS - L’image de l’Amérique s’est dégradée dans la région...

Le président américain est parti jeudi pour une tournée d'une semaine en Asie. Il se rendra au Japon, à Singapour, en Chine et en Corée du Sud. L'enjeu est de taille. Barack Obama veut en effet montrer à cette région en pleine expansion, et en particulier à la Chine, qu'il faut toujours compter avec l'Oncle Sam. Ce voyage intervient alors que l'image des Etats-Unis en Asie est écornée. Le pays subit sa pire récession économique depuis les années 1930 et souffre de déficits publics abyssaux.

Des partenaires primordiaux

De son côté, l'empire du Milieu est le premier bailleur de fonds de Washington et la majorité des produits manufacturés achetés aux Etats-Unis sont fabriqués en Chine. Pour Jeffrey Bader, conseiller d'Obama pour les affaires concernant cette région, «ces phénomènes ont persuadé nombre d'Asiatiques que les Etats-Unis sont en surrégime et distraits ». Mais pour lui, « les informations sur la fin de la prééminence américaine sont considérablement exagérées».

La Maison Blanche souligne qu'Obama, qui a grandi à Hawaï et passé une partie de son enfance en Indonésie, n'est pas étranger à cette partie du monde et partage la vision des Asiatiques sur certaines questions. Les collaborateurs du Président accusent volontiers l'administration Bush d'avoir envisagé les relations asiatiques à travers le seul prisme du combat contre le terrorisme.

Or, pour les Etats-Unis, ces pays sont des partenaires primordiaux face aux autres grands défis : crise économique, protectionnisme, réchauffement climatique, programmes nucléaires nord-coréen et iranien, guerre en Afghanistan. Sur le climat, même si la conférence de Copenhague sur le réchauffement approche, aucune percée n'est attendue des entretiens entre Obama et le président chinois Hu, qui dirigent les deux pays qui polluent le plus la planète. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article