Obama condamne les actes «déplorables» de Wikileaks

Publié le par actu

Barack Obama dans le bureau ovale de la Maison Blanche

Barack Obama dans le bureau ovale de la Maison Blanche WHITE HOUSE/P.SOUZA

DIPLOMATIE - Le président américain rencontrait son homologue mexicain et le Premier ministre turc...

Barack Obama a jugé «déplorables» les actes du site WikiLeaks, qui s'est procuré les 250.000 notes diplomatiques du département américain d'Etat que publient plusieurs journaux occidentaux [New York Times, Der Spiegel, Le Monde et El Pais], rapporte samedi la Maison blanche.

Le président américain a fait ce commentaire lors de conversations téléphoniques distinctes avec son homologue mexicain, Felipe Calderon, et le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan.

La Maison blanche ajoute que ses interlocuteurs ont convenu avec lui que ces fuites ne porteraient pas atteinte à leurs relations avec les Etats-Unis.

La fiabilité de la Turquie remise en cause

«Le président a fait part de ses regrets pour cet acte déplorable de WikiLeaks et les deux dirigeants (ndlr, Obama et Erdogan) se sont accordés pour dire que cela n'influencerait ni ne troublerait la coopération étroite qui existe entre les Etats-Unis et la Turquie», rapporte la Maison blanche, qui fait état de propos similaires entre Obama et Calderon.

Parmi les documents jusque-là rendus publics, des télégrammes du département américain d'Etat indiquent que des diplomates ont émis des doutes sur la fiabilité de la Turquie, membre de l'Otan, et jugent que la direction politique du pays est divisée.

Lors de leur discussion, Obama et Erdogan ont évoqué «l'importance durable du partenariat entre les USA et la Turquie et affirmé leur engagement à oeuvrer ensemble sur un large éventail de sujets», ajoute la présidence américaine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article