Neige sur l'Ouest et le Centre, pagaille sur les routes

Publié le par actu

Voiture sur une route enneigée

Voiture sur une route enneigée

Une vague de froid inhabituelle, même pour la saison, s'est abattue sur la France dans la nuit de mardi à mercredi : -4°C à Paris, et jusqu'à -13°C à Mourmelon... Résultat, de nombreux départements de l'Ouest et du centre de la France se sont réveillés soit sous une épaisse couche de givre, soit avec de la neige. Des chutes neigeuses abondantes (plusieurs centimètres) ont notamment concerné la Normandie, la Bretagne et le Centre, et les problèmes de circulation ont commencé dès la nuit, notamment pour les routiers. Le Centre Régional d'information et de coordination routière Ouest recommande pour ce mercredi aux automobilistes et transporteurs de ne se "déplacer qu'en cas de nécessité".

La circulation dans la plupart des départements de l'ouest de la France connait des difficultés, notamment sur les axes secondaires, a précisé un responsable du CNIR : "Ça roule sur les autoroutes mais la circulation est plus délicate sur les Axes secondaires". Dans certains départements - La Manche, les côtes-d'Armor et l'Ille-et-Vilaine - la circulation des poids lourds de plus de 7,5 tonnes a été interdite partiellement. Dans La Manche, les camions sont interdits sur plusieurs tronçons des Nationale 175 et 176. Dans les Côtes-d'Armor, cette interdiction concerne les Nationales 12, 164 et 175 et en Ille-et-Vilaine sur plusieurs parties de la nationale 176. L'autoroute A 84 (Caen-Rennes) a aussi été interdite aux poids lourds : il s'agit d'un axe où les difficultés sont récurrentes en période de froid. Certains routiers accusent le revêtement, poreux pour faciliter l'écoulement des eaux de pluie, qui, en période de givre, se rempli de glace, formant patinoire.

L'alerte de RTE reconduite en Bretagne

Les transports scolaires ont été interdits dans plusieurs départements du Grand Ouest, notamment dans l'Eure et la Seine-Maritime, ainsi que dans l'Orne où l'interdiction a été étendue aux transports interurbains par autocars (sauf lignes SNCF). En Bretagne, l'interdiction de transport scolaire concerne l'Ille-et-Vilaine et le Morbihan. Pour l'anecdote, la vague de froid a aussi conduit les préfectures de la Manche et de l'Orne à suspendre la chasse de certaines espèces d'oiseaux, parmi lesquels la grive, le merle et la bécasse des bois, du 6 au 10 janvier.

Dix-huit départements du Grand-Ouest avaient été placés dès mardi après-midi sous vigilance orange par la météorologie nationale. Ils n'étaient plus qu'une quinzaine mercredi à l'aube, mais les chutes de neige, en se déplaçant vers l'est, devraient concerner d'autres départements au cours des prochaines heures et devraient notamment atteindre jeudi la région parisienne.

En ce qui concerne la Bretagne, "péninsule électrique" tout particulièrement exposée en cas de pic de consommation dû à une période de grand froid, l'alerte lancée par le gestionnaire du réseau RTE ne s'est pas concrétisée mardi soir. Mais elle est reconduite ce mercredi. Les Bretons sont donc, une nouvelle fois, incités à modérer leur consommation électrique le matin et en début de soirée pour éviter de surcharger le réseau d'acheminement de l'électricité.

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article