Mariage de William et Kate : il campe devant Westminster depuis lundi

Publié le par actu


Très attaché sentimentalement à la défunte Princesse Diana,  John Loughrey, 56 ans, campe depuis lundi dans une rue toute proche de l'Abbaye de Westminster.

Il ne veut en aucun cas manquer le mariage - Ze mariage - qui aura lieu vendredi.

Ex chef de cuisine, il s'est mis au chômage volontairement afin de pouvoir assister au procès d'investigation de la mort de Diana à Londres. Il a loué son appartement et s'est levé tous les jours à 4h30 du matin afin de pouvoir assister au procès.

Et après avoir été chômeur volontaire, le voilà SDF.... volontaire aussi ! "Je ne veux rien manquer de la cérémonie" confit-il au Time. Et il ajoute "Diana serait très fier de son fils".

Installé tranquillement en pleine rue à quelques pas de Westminster, John porte une casquette, un tee-shirt, des brassards et est assis sur un matelas... le tout à l’effigie du Prince William et de Kate et du British Flag, l'Union Jack le drapeau du Royaume Uni.

Pour se nourrir il compte sur la générosité des passants.

"J'ai toujours été loyal à la famille royale. Je pense qu'ils sont bien pour l'Angleterre et bons pour le tourisme. Cela fait 1000 ans que nous les avons et ils ont fait du bien pour le pays."


"C'est mon petit rêve", continue-t-il à affirmer au Time. "Je les imagine sortir de l'abbaye avec sa superbe robe. Lorsqu’elle sortira, on entendra la foule dire "Nous t'aimons William, nous t'aimons Kate. Faites nous un bisous" ! "

"La princesse Diana sera présente en esprit du haut du balcon. Ils sentiront peut-être sa présence".

La sécurité ? Pas de problème. "C'est l'endroit le plus gardé en ce moment".

Le temps ? Pas de problème. "Rien à faire s'il il pleut sur moi."

Et Diana ? Pas de problème. "Elle adorerait sûrement Kate. Diana s'est mariée à l'âge de 19 ans. William fait les choses différemment, petit à petit. Je suis persuadé que leur mariage durera. J'aimerai qu'il ait une fille et qu'il la prénomme Diana."

Et après on nous dit qu'on en fait trop...








Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article