Marée noire: l'opération de la dernière chance à échoué, on fait quoi maintenant?

Publié le par actu

Marée noire aux Etats-Unis

 

 
Marée noire aux Etats-Unis
REUTERS/© Carlos Barria / Reuters

Retour à la case départ.

BP vient d'essuyer un nouveau revers. L'opération "top kill", appelée aussi opération de la dernière chance a échoué. Le pétrole continue de s'écouler "par centaines de milliers de litres" selon Lemonde.fr.

"Après trois jours entiers de tentative, nous avons été dans l'incapacité de contenir la fuite", a admis BP.

Depuis le 20 avril dernier et le naufrage de la plate-forme Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique, BP multiplie les tentatives pour stopper la fuite de pétrole dans la mer. Sans succès.

Le directeur de BP, qui est sous la pression des autorités américaines et du président Barack Obama, envisage déjà une autre solution dite alternative.

Une nouvelle opération qui permettrait de capturer le pétrole puis de le siphonner.

Parallèlement à ces tentatives, une autre solution a été mise en place, indique Europe1.fr.

Un puits de secours est en train d'être creusé. L'objectif est de rejoindre la fuite et de la stopper. Le problème est que ce puits ne pourra être terminé et donc opérationnel que fin juillet ou début août.

Pendant ce temps, la gestion de la marée noire est de plus en plus critiquée et l'administration d'Obama n'est pas épargnée.

Et surtout, depuis le 20 avril, le pétrole continue de couler dans l'océan entraînant des conséquenses désastreuses sur l'écosystème.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article