Lutte antidopage: Nadal peste contre la France

Publié le par actu

Rafael Nadal a été défait en deux manches face au Russe Nicolay Davydenko en finale du tournoi de Shanghai

 
Rafael Nadal a été défait en deux manches face au Russe Nicolay Davydenko en finale du tournoi de Shanghai/O.Weiken/SIPA

TENNIS - L'Espagnol ne supporte plus le traitement que lui réservent les autorités françaises...

Rafael Nadal affirme souvent qu'il adore la France,  Paris, Roland-Garros et le restaurant Pizza Pino des Champs Elysées. Mais il ne supporte plus le traitement que lui réserve l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), dès qu'il pose le pied en France. Dans un entretien accordé au Times, le numéro 2 mondial, a réitéré son agacement vis-à-vis de l'AFLD qui a contrôlé Nadal lors du Masters de Bercy à 9h du matin. Avec Tsonga, il est le seul joueur présent au Masters de Londres, à avoir reçu une visite inopinée des médecins préleveurs.

Alors qu'il vient d'apporter son soutien à Wickmayer et Malisse,
les deux joueurs belges suspendus un an pour avoir dérogé aux règles concernant la localisation des athlètes et s'être soustrait à un contrôle (pour Malisse), le quadruple vainqueur de Roland-Garros s'est dit «un peu fatigué» par les suspicions de dopage le concernant. «Certains journalistes français ne parlent que de ça. J'ai été contrôlé à de nombreuses reprises cette année. J'aime mon sport, mais je le répète, la manière dont on s'y prend pour avoir un sport propre n'est pas la bonne.»

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article