Lille assure le nul, Liverpool et la Juve au métier

Publié le par actu

Le Lillois Rio Mavuba (à droite) lors du match aller du barrage de l'Europa League, le 19 août 2010, ici à la lutte avec Christian Pouga du FC Vaslui.
 

Le Lillois Rio Mavuba (à droite) lors du match aller du barrage de l'Europa League, le 19 août 2010, ici à la lutte avec Christian Pouga du FC Vaslui. Sipa

FOOTBALL - Tous les résultats des matchs de barrages de l'Europa League...

Pendant que le PSG s’imposait 2-0, Lille a été plutôt dominé mais a bien résisté face à l'équipe roumaine du FC Vaslui pour ramener un match nul (0-0) jeudi en barrage aller de l'Europa League.

Pour se qualifier au match retour jeudi prochain, il faudra que le LOSC montre toutefois plus d'allant et de réalisme offensivement. «Les deux équipes ont eu des occasions de marquer et ce résultat nul n'est pas mauvais pour nous. C'était un match équilibré. Ce résultat nous donne de l'espoir pour le retour. Les deux équipes ont des chances de se qualifier mais, maintenant, nous sommes favoris», a résumé Rudi Garcia, l’entraîneur lillois.

 

Les gros assurent

Liverpool, la Juventus et le FC Porto, plutôt habitués aux joutes de la Ligue des champions, se sont eux imposés en barrages aller de l'Europa League, les deux premiers sans briller contre Trabzonspor (1-0) et Sturm Graz (2-1), le troisième aisément au Racing Genk (3-0), jeudi.

A Anfield, les Reds de Liverpool se sont contentés du minimum avec un but de Babel marqué dans les arrêts de jeu de la première période. Avec un seul but encaissé, les Turcs peuvent rêver d'un exploit au retour chez eux devant leur chaud public.

Le voisin Manchester City, sans plus convaincre, a ramené un court succès de Roumanie face à Timisoara (1-0), grâce notamment à un but de l'Italien Balotelli qui a réussi ses débuts. Le dernier club anglais en lice, Aston Villa, n'a en revanche pu ramener qu'un nul (1-1) du Rapid Vienne.

La Juventus a souffert en Autriche. Les Italiens semblaient tenir le score après l'ouverture du score de Bonucci, mais Schindenfeld a égalisé de la tête en fin de match, avant qu'Amauri n'arrache le succès des siens dans les arrêts de jeu.

Les clubs italiens tranquilles

L'Italie présente un bilan favorable puisque Naples est venu à bout des Suédois d'Elfsborg (1-0) et Palerme a largement battu les Slovènes de Maribor (3-0).

Côté Espagnol, Villarreal s'est régalé à domicile contre le modeste club bélarusse de Dnepr Mogilev (5-0) et a quasiment son billet pour la phase de groupes pour y rejoindre l'Atletico Madrid, tenant du titre.

Le FC Porto, lui, s'est amusé à Genk, Souza et Belluschi donnant plus d'ampleur à la domination de leur équipe en fin de match (3-0). En revanche, le Sporting Portugal, chez lui, a été surpris par les Danois de Brondby (0-2).

A Leverkusen, Michael Ballack a inscrit le troisième but de la victoire aisée du Bayer (3-0) sur le club ukrainien d'Avria Simféropol.

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article