Les résultats du Sidaction 2012 en baisse par rapport à 2011

Publié le par actu

Les résultats du Sidaction 2012 en baisse par rapport à 2011

Le Sidaction 2012, commencé vendredi et qui a pris fin dimanche soir, a franchi la barre des 4 millions d'euros (4,2 millions) de promesses de dons au profit de la recherche contre le sida, selon les organisateurs, soit 1,1 million de moins qu'en 2011.

"C'est un simple retard" a indiqué un responsable du Sidaction.

"Les dons sont stables depuis trois ans, les donateurs partent aussi en week-end, et ils peuvent continuer à donner", a-t-il ajouté en assurant être confiant qu'il y aurait un "rattrapage" et que la baisse n'atteindrait pas les 10%.

A 17h00, alors que le compteur du Sidaction 2012, accusait une baisse d'environ 10% par rapport à 2011, François Dupré, directeur général du Sidaction, avait déclaré  espèrer "une remobilisation des donateurs en fin de week-end pour atteindre le niveau de l'an dernier, ou en tout cas s'en rapprocher".

Il avait également pointé "une période d'instabilité au niveau économique et en général".

Le compteur des promesses de dons tournait jusqu'à minuit dimanche, mais on pourra continuer à donner jusqu'au 11 avril. On peut donner par téléphone au 110, numéro gratuit, mais aussi en ligne (www.sidaction.org), ou par SMS en envoyant le mot "DON" au 33.000. "L'argent du Sidaction est utilisé directement sur l'action. De manière très concrète, une baisse des dons se traduirait par des arbitrages sur des programmes", a expliqué François Dupré.

L'association consacre la moitié des fonds nets collectés aux programmes scientifiques et médicaux, et la moitié aux programmes de prévention et d'aide aux malades.

L'argent collecté l'année dernière a notamment permis de financer les travaux de 99 jeunes chercheurs pour un montant de près de 3 millions et de permettre à plus de 35.000 personnes d'avoir accès à des traitements.

Temps fort de sensibilisation du grand public et de prévention, le Sidaction, qui existe depuis 1994, avait pour slogan cette année : "Ensemble, vous n'imaginez pas le pouvoir que nous avons", les organisateurs souhaitant rappeler que le sida "est l'affaire de tous".

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article