Les forces de l'ordre ont rouvert le dépôt pétrolier de Fos-sur-Mer

Publié le par actu

 

Des pétroliers bloqués en rade de Fos-sur-Mer le 5 octobre 2010. POCHARD PASCAL/SIPA

PETROLE - Il était bloqué depuis jeudi...

Les forces de l'ordre ont débloqué sans incident, tôt vendredi matin, le dépôt pétrolier de Fos-sur-Mer dans les Bouches-du-Rhône qui était bloqué depuis jeudi par des syndicalistes CGT, a-t-on appris auprès de la préfecture, confirmant une information d'Europe 1.

Le site était bloqué par des agents du port de Marseille et des employés de raffineries. Selon le site de la radio, une trentaine de poids lourds, qui attendaient devant le dépôt, pourraient donc y entrer et reprendre la distribution de carburants.

Néanmoins, les manifestants vont se réunir dans la matinée pour décider des prochaines actions, et éventuellement, d'un nouveau blocage.

«L'Etat est beaucoup plus prompt à la répression qu'à la négociation»

Selon la CGT, l'intervention des CRS s'est faite en nombre, avec une cinquantaine de camions. «On avait donné pour consigne de ne pas aller à l'affrontement. On constate que l'Etat est beaucoup plus prompt à la répression qu'à la négociation», a déclaré une source syndicale.

Le dépôt pétrolier de Fos (DPF) est le plus important de la région avec une capacité de stockage de 860.000 mètres cube de produits chimiques et raffinés. Il est primordial pour l'alimentation des pompes à essence de la région depuis que les quatre raffineries situées autour de l'Etang de Berre sont privées de brut par le blocage, depuis le 27 septembre, des terminaux pétroliers de Fos-sur-Mer et Lavera, et progressivement mises à l'arrêt.

Ce blocage des terminaux se poursuivait vendredi. Le blocage des accès au dépôt de Fos avait lui été initié jeudi matin par des agents portuaires et des salariés de la pétrochimie locale ou de l'aciériste ArcelorMittal, dont l'usine voisine le site

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article