Législatives: Ségolène Royal affirme sur Twitter être victime d'"acharnement"

Publié le par actu

Une situation incroyable s'est produite à 19h51 dimanche soir, lors des légilsatives, avec Ségolène Royal qui est intervenue avant 20h sur toutes les chaines de télé à la Rochelle alors que les politiques ont interdiction de parler avant 20h...

Sur Twitter, Séoglène Royal a aujourd'hui poussé un coup de gueule sur Twitter, déclarant: 

"Bizarre article sur le point.fr et menaces du csa. J'ai donné une déclaration à enregistrer pour diffusion après 20 h au choix des médias."

Mais surtout: "Ça ressemble à quoi cet acharnement sur une femme politique honnête ?".

Ségolène Royal a finalement conclu: "Si certains médias l'ont diffusé avant c'est leur choix.Et le csa me condamnerait sans m'entendre? Et le principe du contradictoire?"

Ségolène Royal a annoncé dimanche quinze minutes avant 20h00 sa défaite à La Rochelle en direct sur les télévisions, violant ainsi l'embargo sur la publication des résultats électoraux.

"C'est un député de droite qui est élu" a-t-elle déclaré à propos de son rival, le dissident PS Olivier Falorni, dénonçant une "trahison politique".

Paradoxe: les télévisions ont diffusé en direct sa déclaration alors qu'elles s'interdisaient encore de divulguer les estimations des instituts de sondage.

Rappelons que ce mardi, le Conseil supérieur de l'Audiovisuel ( CSA) a indiqué qu'il n'allait pas sanctionner les chaînes qui ont diffusé dimanche avant 20H00 les propos tenus par Ségolène Royal.

Publié dans actualité politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article