Le remaniement du gouvernement prévu lundi ou mardi

Publié le par actu

Nicolas Sarkozy et le Premier ministre François Fillon à Colombey-Les-Deux Eglises le 9 novembre 2010
 

Nicolas Sarkozy et le Premier ministre François Fillon à Colombey-Les-Deux Eglises le 9 novembre 2010 Eric Feferberg AFP

Nicolas Sarkozy procédera au remaniement de son gouvernement en début de semaine prochaine, lundi ou mardi, ont indiqué mercredi plusieurs sources gouvernementales et à l'UMP.

Lundi, le chef de l'Etat avait indiqué lors d'une réunion à l'Elysée avec des responsables de la majorité qu'il procéderait au changement après avoir promulgué la loi réformant les retraites.

Ne restait plus pour cela qu'à attendre l'avis du Conseil constitutionnel qui a validé mardi l'essentiel du texte. La promulgation peut dorénavant intervenir à tout moment.

Jeudi 11 octobre et vendredi 12 octobre, le chef de l'Etat sera à Séoul pour le sommet du G20, marquant le début de la présidence française.

Selon des participants au petit-déjeuner de la majorité, mardi matin, à l'Elysée, Nicolas Sarkozy, pressé par son camp de procéder rapidement au remaniement, a assuré que "ça vient" mais qu'il ne "veut pas agir sous pression".

D'après l'un des convives, le chef de l'Etat a de nouveau récusé l'idée d'un "tournant social" à l'occasion de ce remaniement car cet aspect n'a jamais été, selon lui, mis de côté notamment avec la réforme des retraites qui a été "faite en garantissant le système par répartition".

Le même a vu dans ces propos l'éviction de Jean-Louis Borloo dans la course à Matignon et la reconduction très probable de François Fillon.

Le Premier ministre était mardi au côté de Nicolas Sarkozy pour le quarantième anniversaire de la commémoration de la mort du général de Gaulle.

A l'issue de son discours, le président a eu ostensiblement des marques de considérations pour son chef du gouvernement. Des gestes dont il a été rarement coutumier à l'égard de François Fillon.

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article