Le prix Renaudot attribué à Frédéric Beigbeder

Publié le par actu


Ajouter à mon journal
Le prix Renaudot 2009 a été attribué à Frédéric Beigbeder pour "Un roman français" (Grasset), a annoncé aujourd'hui le jury au restaurant Drouant à Paris.

Frédéric Beigbeder obtient une nouvelle consécration pour son talent d'écrivain. "Un roman français", son récit autobiographique, fleure la province profonde. Fatigué des nuits de défonce dans les boîtes de nuit parisiennes, l'ex-jet-setter livre le récit sensible de son enfance béarnaise.

Au départ, il y a la prise de conscience que la dégringolade devient dangereuse. Interpellé le 29 janvier 2008 en plein Paris alors qu'il sniffe de la cocaïne sur le capot d'une voiture, il passe la nuit au dépôt. Pour tenir le coup, "Beig" décide de remonter le temps. Né dans une famille de la grande bourgeoisie du Sud-Ouest de la France, il retourne pour "Un roman français" sur les plages de son enfance, raconte sa rivalité avec son frère Charles, devenu l'un des dirigeants du Medef, et le divorce de ses parents. C'est souvent drôle, mélancolique, pudique à sa façon. Le roman d'une grande bourgeoisie provinciale en phase terminale.

Auteur comblé de "99 francs" en 2000 - 400.000 exemplaires vendus et une adaptation au cinéma en 2007 -, Frédéric Beigbeder a déjà obtenu le prix Interallié 2003 avec "Windows on the World".


Le prix Goncourt a été attribué à Marie NDiaye pour son livre "Trois femmes puissantes".
La franco-sénégalaise a obtenu le plus prestigieux des prix littéraires de l'automne au 1er tour avec 5 voix contre 2 à Jean-Philippe Toussaint pour "La vérité sur Marie" et une voix à Delphine de Vigan pour "Les heures souterraines". C'est la première femme a obtenir le Goncourt depuis 1998.

Publié dans actualité culturelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article