Le Grand Journal : Ali Baddou est-il vraiment le bon successeur de Michel Denisot?

Publié le par actu

Ali Baddou - Ariane Massenet

 

 

 

 

On le sait, Michel Denisot ne pourra pas animer son mythique Grand Journal éternellement. Selon plusieurs sources, un départ à la retraite serait envisagé dès 2012. Samedi, Le Parisien avançait la possible succession d’Ali Baddou, actuellement chroniqueur de l’émission, sur le trône central. Cependant, est-ce vraiment le bon choix ?

Cette probable ascension du journaliste de 36 ans ne laisserait pas indifférente une autre chroniqueuse du plateau de Canal +, Ariane Massenet, qui envisagerait, de ce fait, de quitter l’émission la saison prochaine. Derrière ce petit caprice légitime se cache une grosse déception bien naturelle.

En effet, face à son « concurrent » au poste tant convoité de l’émission la plus en vue du PAF, cette dernière paraît plus légitime. Elle est plus âgée (mais pas trop) et plus expérimentée. Plus à l’aise et inspirante de bonne humeur. Au Grand Journal, elle a plus de vécu en ayant rejoint l’émission dès 2005, alors que le successeur de Frédéric Beigbeder est arrivée deux ans plus tard. Avec ses 5 ans à « Nulle par ailleurs » comme assistante, elle a également pas mal de tampon sur sa carte de fidélité Canal, mais aussi une bonne maitrise de l’animation grâce à ses 4 ans aux côtés de Marc-Olivier Fogiel dans « On ne peut pas plaire à tout le monde. »

Sur le papier, c’est donc d’une bonne longueur que la journaliste devance bien logiquement son compère du haut de ses 44 ans.
De plus, même l’essai sur le terrain ne vient pas contredire cette évidence : récemment, tout deux ont remplacé Michel Denisot à son poste. Ali lors de lorsque « le boss » interviewait Nicolas Sarkozy à l’Elisée, Ariane lors de la journée de la femme. Et cette dernière s’est montré bien plus à l’aise. Souriante et énergique, elle avait presque fait oublier que quelqu’un d’autre avait déjà présenté l’émission. Aux antipodes, crispé et tendu, Ali Baddou n’était pas vraiment parvenu à muer en chef d’orchestre du plateau, beaucoup plus utile dans son rôle d’intello sur le banc des chroniqueurs.

Bien que les arguments parlent d’eux-mêmes et que la balance penche pour Ariane, Le Parisien nous apprenait samedi que c’est bien Ali Baddou qui était pressenti à la succession. Le côté beau-gosse intello, qui représente (en plus) la diversité avec des origines franco-marocaines, ferait son petit effet. D’autant que l’agrégé de philosophie n’est pas très connu pour bousculer les invités, chose effectivement trop rare dans cette émission trop axée sur la promo, comme le souligne, à raison,
Télérama dans son magazine d’aujourd’hui.

Comme on pourrait le dire en football, l’actuel chroniqueur littéraire semble mener contre le cours du jeu, et bien injustement. Les mois à venir viendront confirmer, ou mettre fin à cette rumeur qui pourrait
envoyer Ariane Massenet présenter Cactus sur Paris Première dès la saison prochaine, même si le patron de Canal+ dément.

Publié dans actualité télé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article