Le cannibale de Rouen aux assises

Publié le par actu

JUSTICE - Ce détenu avait tué son voisin de cellule avant d'avoir mangé des parties de son corps...

 

Il risque de manger son pain noir. Nicolas Cocaign, 38 ans, va comparaître à partir de ce lundi matin devant la cour d'assises de Seine-Maritime à Rouen. En 2007, ce détenu avait tué son voisin de cellule avant de prélever, à l'aide d'un rasoir, des morceaux de ses poumons pour les manger au dîner. La première partie avait été avalée crue; la seconde, cuisinée sur un réchaud de fortune avec des oignons.

Au juge d'instruction, il avait simplement expliqué qu'il voulait ainsi «prendre son âme». Mis en examen pour «homicide volontaire» et «actes de torture et de barbarie», l'accusé a justifié les faits par un sentiment de «frénésie» identique à «une jouissance sexuelle» qui se serait emparé de lui ce soir-là. Cinq experts ont pourtant estimé que son discernement n'était pas «aboli», mais juste «altéré». Les débats – prévus pour durer cinq jours – devraient d'ailleurs porter sur cette question. Son avocat a en effet prévu de soulever le problème de l'irresponsabilité pénale.

Publié dans actualité juridique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article