La messe perturbait les pilotes

Publié le par actu

Un avion de la compagnie italienne Alitalia croise un avion d'Air France sur le tarmac de l'aéroport milanais de Malpensa, le 30 mars 2008

 
Un avion de la compagnie italienne Alitalia croise un avion d'Air France sur le tarmac de l'aéroport milanais de Malpensa, le 30 mars 2008/Damien Meyer AFP

ITALIE - Elle était retransmise sur une fréquence utilisée par l’aéroport...

Où est passé l’esprit de Noël? Des Italiens vont être privés de messe à domicile. La police a mis fin aux activités d'un prêtre de la région de Trévise qui retransmettait toutes ses messes par radio. Problème, la fréquence utilisée interférait avec celle des avions d'un aéroport voisin, rapporte ce jeudi La Repubblica.

Une antenne sur le clocher, un micro sur l'autel et des récepteurs chez les paroissiens: grâce à ce système, les habitants âgés, malades ou handicapés d’un petit village d’
Asolo pouvaient ne pas perdre une miette des messes célébrées par leur curé et retransmises en direct.

La voix du prêtre pour 60 euros

Le système, une véritable radio FM, avait été installé dans les années 80 à l'époque des radios libres, et émettait sur une fréquence voisine des 108 mégahertz. Fréquence déjà utilisée par les avions de l
'aéroport voisin. Alertés par les pilotes, les policiers ont découvert le pot aux roses.

Le curé, Don Giacomo Lorenzon, arrivé dans la paroisse il y a deux ans, a plaidé sa bonne foi lorsque la police est venue lui rendre visite. Il devra toutefois s'expliquer devant un juge.

160 communes italiennes disposeraient d'un système équivalent, qui a le grand avantage de ne pas nécessiter de licence. Mis au point par une société milanaise, il se compose d'un transmetteur basse puissance (entre 8 et 10.000 euros) et d'un récepteur bloqué sur la bonne fréquence idoine chez les paroissiens intéressés, le tout pour une somme modeste, 60 euros/pièce

Publié dans fait divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article