Joachim : un cargo s'échoue dans le Morbihan, début de pollution

Publié le par actu

CAPTURE D'ECRAN. Le TK Bremen, un navire de 109 mètres, avait quitté le port de Lorient jeudi après-midi pour mouiller au nord de l'île de Groix, mais il n'a pu mouiller à l'abri de la tempête et s'est mis à dériver avant de s'échouer. Du fioul s'échappe d'une de ses cuves.

 

CAPTURE D'ECRAN. Le TK Bremen, un navire de 109 mètres, avait quitté le port de Lorient jeudi après-midi pour mouiller au nord de l'île de Groix, mais il n'a pu mouiller à l'abri de la tempête et s'est mis à dériver avant de s'échouer. Du fioul s'échappe d'une de ses cuves.
| CAPTURE D'ECRAN (BFMTV)

 

Première grave conséquence du passage de la tempête Joachim sur les côtes bretonnes, un cargo battant pavillon maltais et transportant du ballast s'est échoué dans la nuit de jeudi à vendredi dans le Morbihan, après avoir dérivé. Résultat : du fioul s'est échappé d'une de ses cuves entraînant un début de pollution du rivage.


Le plan Polmar a été déclenché quand une fuite d'hydrocarbures a été constatée sur l'une des cuves formant une nappe d'1 km sur 5 m se dirigeant vers la plage d'Erdeven, entre Lorient et la presqu'ile de Quiberon, selon un communiqué de la préfecture. Le navire est échoué à 50 mètres au large d'une plage de sable fin.

Des barrages flottants vont être déployés pour tenter de contenir la pollution et notamment préserver les zones ostréicoles. Les autorités préparent également une opération de pompage et dépotage vers des bacs de décantation à terre pour vider le navire qui contient 180 tonnes de fuel et 40 tonnes de gazole, selon la même source.

Les marins hélitreuillés dans des conditions difficiles

Dans des conditions météo épouvantables, la pluie et des rafales à plus de 100 km/heures, l'hélicoptère de la Marine nationale a été dépêché au dessus du cargo pour hélitreuiller les marins. En deux rotations, les 19 membres d’équipage ont pu être évacués sains et saufs, vers la base aéronautique navale de Lann-Bihoué.

Le TK Bremen, un navire de 109 mètres, avait quitté le port de Lorient jeudi après-midi pour mouiller au nord de l'île de Groix afin d'attendre de meilleures conditions météorologique avant de reprendre sa route vers l'Angleterre. Le cargo a eu de grosses difficultés pour tenir son mouillage, a tenté de rejoindre un secteur plus abrité mais s'est mis à dériver avant de demander assistance au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) d’Etel.

Le remorqueur portuaire de Lorient n'a pu se rendre sur place compte tenu des condition météo et à 2 heures du matin l'équipage a alerté qu’il venait de s’échouer.

LeParisien.fr

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article