Jackson était déjà mort à l'arrivée des secours (témoin)

Publié le par actu


Ajouter à mon journal

Michael Jackson est mort au moins 20 minutes avant l'arrivée des secours, a affirmé jeudi un secouriste devant la justice californienne, au troisième jour d'audiences préliminaires devant déterminer si le médecin de la star, poursuivi pour homicide involontaire, doit être jugé.

Se fondant sur la température du corps du "roi de la pop" à son arrivée et sur le fait que ses yeux étaient fixes et dilatés, le pompier-secouriste Martin Blount a estimé devant la Cour supérieure de Los Angeles que le chanteur "semblait être mort depuis un certain temps" -- évalué à au moins 20 minutes.

Ce témoignage contredit celui de Conrad Murray, le médecin de la star poursuivi pour homicide involontaire, qui assurait que Michael Jackson avait cessé de respirer une minute avant qu'il n'appelle les secours -- ces derniers sont arrivés dans la maison du chanteur quatre minutes après l'appel.

Il coïncide en revanche avec le témoignage d'un autre secouriste, Richard Senneff, qui avait estimé mercredi que le chanteur avait probablement cessé de respirer entre 20 minutes et une heure avant l'arrivée des secours.

Jeudi, M. Senneff a décrit "le cirque" devant la maison de Michael Jackson quand le chanteur a été placé dans l'ambulance qui devait le transporter au centre médical Ronald Reagan de l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Il y avait "un bus touristique, plein de gens, plein de caméras, un grand tumulte", a-t-il dit. Il a estimé que son équipe avait fait tout son possible pour sauver le "roi de la pop", comme ils l'auraient fait "pour n'importe qui" et "pas parce que c'était Michael Jackson, une célébrité".

Les audiences préliminaires devraient durer environ deux semaines.

Michael Jackson est mort le 25 juin 2009 à l'âge de 50 ans d'une surdose de médicaments. L'autopsie a révélé que la mort avait été causée par du propofol, un puissant anesthésiant que la star utilisait comme somnifère.

Conrad Murray a toujours reconnu avoir administré du propofol au chanteur le jour de sa mort, mais à la demande expresse de ce dernier.

Publié dans star

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article