Grèves: une facture entre 200 et 400 millions d'euros par jour pour Christine Lagarde

Publié le par actu

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, le 28 juillet 2010 au palais de l'Elysée, à Paris

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, le 28 juillet 2010 au palais de l'Elysée, à Paris F.DUFOUR / AFP

ECONOMIE - La ministre parle aussi de «préjudice moral» pour l'économie...

Au quatorzième jour de grève depuis le 12 octobre, Bercy a sorti sa calculette. La facture pour l’économie française est estimée par «certains (...) entre 200 et 400 millions d'euros par jour», a déclaré lundi sur Europe 1 la ministre de l’Economie Christine Lagarde.Un montant qui tient compte «des heures de travail perdues et des pertes dans les différents secteurs», selon un article du journal Le Figaro de lundi qui révélait cette information. 

Image de la France

Mais la ministre a souligné que le coût de la grève était toutefois «difficile à chiffrer». D’autant qu’il faut aussi prendre en compte un «préjudice moral» pour la France. L’image du pays est selon elle très affectée à l’étranger par les incidents qui ont émaillé les manifestations contre la réforme des retraites.

«C'est l'attractivité du territoire qui est en cause quand on voit des images comme celles-là», a-t-elle affirmé.

Dans un e période de croissance timide, Christine Lagarde estime qu'il «faut laisser sa chance à la France qui est sortie de la crise dans des conditions plutôt bonnes».

«Il ne faut pas aujourd'hui peser sur cette reprise avec des mouvements qui sont douloureux pour l'économie française et très douloureux pour un certain nombre de PME qui ratent des commandes ou échouent dans leurs tentatives de redressement ou d'investissement», a-t-elle insisté.

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article