GP de Hongrie: Webber rit, Vettel pleure

Publié le par actu

Mark Webber (à gauche) saute de joie après sa victoire sur le GP de Hongrie, alors que Sebastian Vettel, troisième de la course, ne cache pas sa déception, 1er août 2010

 

 

Mark Webber (à gauche) saute de joie après sa victoire sur le GP de Hongrie, alors que Sebastian Vettel, troisième de la course, ne cache pas sa déception, 1er août 2010 REUTERS/Laszlo Balogh

FORMULE 1 - Fortunes diverses pour les deux pilotes Red Bull...

A voir sa tête des mauvais jours sur le podium, on comprend vite que tout n’est pas allé comme Sebastian Vettel le souhaitait. Le jeune et impétueux Allemand termine troisième, derrière Mark Webber et Fernando Alonso, d’un Grand Prix de Hongrie qu’il aurait pu remporter.

Parti en pole position, Vettel prend rapidement une dizaine de secondes d’avance sur ses poursuivants, Fernando Alonso et Mark Webber. Oui mais voilà, après 15 tours, un morceau de carrosserie abandonné en pleine piste chamboule la course. Vettel et Alonso en profitent pour passer au stand.

Vettel trop gentil avec Webber?

De son côté, Webber préfère patienter. Derrière la safety car, Webber s’apprête à repartir à fond pour prendre un maximum d’avance sur Vettel et Alonso. Vettel laisse – involontairement selon lui – un large écart entre lui et son coéquipier. A-t-il voulu aider son coéquipier? En tout cas, l’Allemand écope d’une pénalité de passage au stand obligatoire. Il rétrograde donc en troisième position derrière Alonso. Les deux hommes se livreront alors une lutte acharnée mais ne reverront jamais Webber. L’Australien fait un passage éclair dans les stands et continue de grappiller du temps.

Vettel tente jusqu’à la fin de passer Alonso, mais ce dernier ne fait pas de faute et tient l’Allemand en respect. Les positions n’évoluent plus jusqu’à l’arrivée. Mark Webber s’impose et prend du même coup la tête du classement des pilotes car Hamilton a abandonné à cause d’un problème de transmissions.

Classement final:

1. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)
2. Fernando Alonso (ESP/Ferrari)
3. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)
4. Felipe Massa (BRA/Ferrari)
5. Vitaly Petrov (RUS/Renault)
6. Nico Hülkenberg (GER/Williams-Cosworth)
7. Pedro de la Rosa (ESP/Sauber-Ferrari)
8. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes)
9. Kamui Kobayashi (JPN/Sauber-Ferrari)
10. Rubens Barrichello (BRA/Williams-Cosworth)
11. Michael Schumacher (GER/Mercedes) à 1 tour

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article