Fraude au Bac: Troisième garde à vue depuis cette nuit

Publié le par actu

Ajouter à mon journal

Selon LCI, un troisième jeune homme a rejoint en garde à vue les deux frères de 21 et 25 ans déjà entendus par les enquêteurs dans l'enquête pour remonter l'identité de la ou des responsables de la fuite sur internet du premier exercice de l'épreuve de mathématiques du bac S.

Il pourrait avoir fourni à ses comparses le cliché incriminé.

 Ils travailleraient ou étudieraient dans l'informatique. L'une des pistes envisagée par les enquêteurs : le sujet a été consulté à l'imprimerie avant d'être mis en ligne, sans doute photographié au préalable sur place.

Mais les frères se renverraient pour l'heure la responsabilité de cet acte. Les enquêteurs ont remonté leur identité par le biais de leur adresse IP.

 Ils risquent trois ans de prison et 9000 euros d'amende.

Après la découverte de cette fuite, le ministre de l'Education avait aussitôt porté plainte pour "fraude aux examens", "recel et abus de confiance".

Publié dans actualité juridique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article