Feu vert à la construction d'une tour de 180 m dans Paris

Publié le par actu

 

Le conseil de la capitale a voté mardi un protocole d'accord en vue de la construction d'une tour de bureaux de 180 mètres de haut, Porte de Versailles, dans le XVème arrondissement de Paris. Livraison prévue en 2016/2017.

 
 
Projet de la Tour Triangle des architectes suisses Herzog et de Meuron. Tour triangulaire de 180 mètres de haut. Projet de la Tour Triangle des architectes suisses Herzog et de Meuron. © Mairie de Paris

La Tour Montparnasse bientôt moins seule à Paris ? Le conseil de la capitale a voté mardi un protocole d'accord avec Viparis, la filiale d'Unibail et de la Chambre de commerce de Paris, en vue de la construction d'une tour de bureaux de 180 mètres de haut, en forme de pyramide, porte de Versailles (tour Triangle), dans le XVème arrondissement de Paris.

 
Viparis gère le Parc des Expositions où va être construite la tour, qui serait livrée si tout va bien en 2016/2017, selon la mairie de Paris. Le chantier démarrerait en 2012/2013, après révision du plan local d'urbanisme fin 2011, dépôt du permis de construire en 2012 et signature du contrat final quand les permis de construire seront "purgés" des recours et la démolition du hall 1 du Parc des Expositions finalisée, toujours selon la mairie. La ville a opté pour un bail à construction de 80 ans, lui permettant de conserver la propriété du terrain et de retrouver la propriété du bâtiment au terme du contrat.
 
Les groupes PS, PCF, Nouveau centre ainsi que le groupe UMP, qui compte dans ses rangs les deux députés du XVème arrondissement Jean-François Lamour et Philippe Goujon, maire de l'arrondissement, ont voté pour la délibération. "La Tour appartiendra au quartier qui l'entoure, tout en devenant un signal fort", a affirmé M. Goujon, mettant en avant la création attendue de 5.000 emplois environ. Le maire du XVème s'est "félicité de l'engagement de la mairie de Paris de réaliser un important programme d'équipements dans le 15ème et de réparer les opérations d'urbanisme des années 60-70" (Périchaux, 4 frères Peignot,...).
 
Le groupe EELV a voté contre, dénonçant notamment par la voix d'Yves Contassot le "cadeau royal" fait par la mairie de Paris à Unibail pour un "projet pharaonique", ainsi que l'ensemble du montage juridico-financier de l'opération.

Publié dans actualité national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article