Euro de Basket : l'Espagne garde son titre

Publié le par actu

«On en veut encore», martèle Tony Parker, le meneur de jeu des Bleus, plus que jamais convaincu que c'est l'année de la France.
«On en veut encore», martèle Tony Parker, le meneur de jeu des Bleus, plus que jamais convaincu que c'est l'année de la France.
| Janek Skarzynski
Les Bleus ne seront pas champions d'Europe, pas cette fois. Ce dimanche soir à Kaunas (Lituanie), les Espagnols étaient bien plus forts ! Ils ont battus les Français 98 à 85 et conservent leur titre de champions d'Europe. Les Bleus de Tony Parker, Boris Diaw, Nicolas Batum et Joakim Noah n'ont pas à rougir de leur compétition, loin de là. En se hissant en finale, ils ont montré qu'ils étaient capables de faire jeu égal avec les meilleures équipes du monde, les Etats-Unis mis à part.
Une médaille d'argent et un ticket pour les JO, voilà le bilan Français !


Déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de Londres en battant la Russie en demie finale vendredi soir, l'équipe de France n'avait rien à perdre, sinon d'entrer dans l'histoire avec un premier titre de champion d'Europe. Mais elle n'a pu contrer les plans de l'équipe d'Espagne, trop forte, sans conteste. La France, vice-championne d'Europe de basket, c'est déjà énorme. Et surtout, un collectif est né pour l'avenir. «Ils ont fait un bon match, ils méritent leur victoire, mais on va revenir, annonçait Tony Parker à la fin de la partir. On a créé un bon groupe et on va revenir plus fort !».

Quatrième quart-temps. 98 à 85

C'était un peu mission impossible ! Avec 10 contres, pas moins, l'Espagne a non seulement surclassé la France en attaque, mais a étouffé les Bleus en défense. Tony Parker termine le match avec 26 points au compteur, Navarro en a inscrit 27. Il a d'ailleurs été élu meilleur joueur du tournoi !

Troisième quart-temps : 75 à 62

Difficile de refaire son retard... Avec Navarro en face de soit ! Déjà 22 points pour l'Espagnol ! En face, Parker est bien à 20 points, mais les Espagnols sont tous bien plus adroits (66 % contre 49 % aux 2 points) que les Français. PLus que dix minutes pour tenter d'aller chercher cette équipe d'Espagne, décidément surpuissante. C'est maintenant ou jamais !

Deuxième quart-temps
: 50 à 41


Les contres d'Ibaka ! Mais quelle peste cet Ibaka qui en sept minutes placera cinq contres face aux Français. Six contres en dix minutes pour l'Espagne, 12 points potentiels de perdus... De leur côté, les Espagnols continuent avec un adresse insolente (74 % aux 2 points) à creuser l'écart. Mais les Français sont là ! A la19e, une énorme et grossière faute de Fernadez sur Parker redonne aux Bleus la hargne ! Le public prend désormais partie pour la France. Les deux frères Gasol, Calderon ainsi que Navarro comptabilisent chacun deux fautes.


Premier quart-temps : 25 à 20.

Gros premier quart temps des deux équipes, grande intensité avec des shoots à trois points nombreux. Aux dunks rageurs des Français - deux d'emblée - a répondu la terrible adresse des Espagnols de ce diable de Navarro.  Les Français résistent et collent au score, mais attention à ne pas laisser l'écart se creuser davantage.

Publié dans actualité sportive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article