Etats-Unis: un avion inspecté à Los Angeles après une alerte à la bombe

Publié le par actu

Un avion de la compagnie Thai Airways, le 25 mars 2007, à l'aéroport de Bangkok (Thaïlande)

 

 

Un avion de la compagnie Thai Airways, le 25 mars 2007, à l'aéroport de Bangkok (Thaïlande) C.SUBPRASOM / REUTERS

AVIATION - La menace était inscrite sur le miroir des toilettes...

La police américaine inspectait dans la nuit de mardi à mercredi un avion de la compagnie Thai Airways, après une alerte à la bombe peu avant son atterrissage à l'aéroport de Los Angeles, ont indiqué la sûreté fédérale et la compagnie.

La police fédérale américaine (FBI), la sécurité aérienne et les aéroports de Los Angeles «procèdent actuellement à une vérification de sécurité de tous les passagers, de l'équipage et de l'appareil», selon un communiqué. L'appareil a été amené dans une zone reculée de l'aéroport pour y être inspecté par des artificiers, a indiqué une porte-parole du FBI, Laura Eimiller.

Le message rédigé dans un mauvais anglais

Une menace écrite indiquant qu'une bombe se trouvait à bord de l'appareil a été trouvée par un membre de l’équipage dans les toilettes de l'avion, environ une heure avant l’atterrissage, a-t-elle précisé. D’après le président de Thai Airways, le message était rédigé en anglais, mais «avec une mauvaise grammaire». Aucune bombe n’a été trouvée et les pilotes ont décidé de poursuivre leur vol jusqu'à sa destination finale, selon le site du Bangkok Post.

Dix-huit camions de pompiers ont tout de même été mis en alerte et étaient prêts à intervenir, selon un porte-parole des pompiers de l'aéroport, et les passagers et l'équipage ont été interrogés par le FBI.

Le vol Thai Airways TG794, un Airbus A340-500, a quitté Bangkok (Thaïlande) dans la soirée de mardi et atterri à Los Angeles à 20h50 (6h50 en France) avec 179 personnes à bord. L'incident intervient alors que la sécurité a été renforcée aux Etats-Unis peu avant la date anniversaire des attentats du 11 septembre 2001.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article