Etats-Unis : la distribution du formulaire HLM tourne au chaos

Publié le par actu

 

 

Alors que les autorités attendaient 10.000 personnes, plus de 30.000 sont venues s'inscrire sur la liste des demandeurs de logements sociaux à East Point, près d'Atlanta. Résultat : une bousculade géante.
 
East Point (Etats-Unis) : distribution du formulaire pour obtenir un HLM, 11/8/10East Point (Etats-Unis) : distribution du formulaire pour obtenir un HLM, 11/8/10 © DR

Mercredi, les services du logement de la ville d'East Point, dans la banlieue d'Atlanta, en Géorgie, ont organisé, pour la première fois depuis huit ans, une distribution massive du formulaire d'accès au logement social. Plus connu sous le nom "Section 8", ce programme fédéral bénéfice principalement aux personnes à bas revenus.

Pour l'occasion, East Point, 40.000 habitants environ, s'attendait à environ 10.000 personnes. La ville avait donné rendez-vous àau centre administratif. Mais ce sont plus de 30.000 prétendants au formulaire -qui, une fois rempli et renvoyé, ne garantit en rien l'obtention d'un logement- qui sont arrivés sur place. Certains avaient même campé sur place.

Hospitalisation
 

 

Résultat : les files d'attente linéaires et organisées n'ont pas résisté bien longtemps et les fonctionnaires chargés de la distribution ont été pris de court. Escortés par la police anti-émeute, appelée à la rescousse, ils ont alors investi le parking du centre commercial voisin du centre administratif. Mais là encore, cela n'a pas suffi. Ils ont donc été obligés de monter sur les capots des voitures, où ils se sont retrouvés face à une marée humaine qui tendait ses bras pour récupérer le précieux sésame. Bilan : 13.000 formulaires donnés et une vingtaine de personnes hospitalisées, principalement à cause de la chaleur. 
 

 

 

 

La scène, qui rappelle la distribution d'aide humanitaire dans des régions sinistrées par des catastrophes naturelles ou touchées par les famines, a choqué les nombreux reporters venus couvrir l'événement. Pour beaucoup, l'incident illustre la crise économique et la pauvreté qui sévit aujourd'hui aux Etats-Unis, notamment dans les secteurs à majorité noire. La grande majorité des personnes venues récupérer le formulaire étaient en effet noires. Les chiffres sont d'ailleurs sans appel : à East Point comme partout, le taux de chômage et de pauvreté est bien plus élevé dans la population noire que dans l'ensemble du pays.

le 13 août 2010 à 15:43
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article